Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

La ville de Laval est-elle en bonne situation financière ?

-
Par , France Bleu Mayenne

La majorité municipale à Laval a présenté les comptes administratifs de la ville pour l'année 2018. Il apparaît que le désendettement continue sans impact trop grand sur l'investissement. Les subventions aux associations ont en revanche baissées. Les débats ont duré plus d'une heure ce lundi soir.

Les débats sur les comptes administratifs ont duré plus d'une heure au conseil municipal de Laval ce Lund soir
Les débats sur les comptes administratifs ont duré plus d'une heure au conseil municipal de Laval ce Lund soir © Radio France - Martin Cotta

Laval, France

Les comptes de la ville de Laval se sont améliorés en 2018. Ce lundi lors du conseil municipal, la majorité a présenté une synthèse des comptes administratifs de l'année dernière, les derniers avant les élections municipales de 2020. "La situation financière de la ville s'est très nettement améliorée" s'est félicité le maire de la ville François Zochetto. 

Le désendettement continue

Lors de la présentation des comptes, il a beaucoup été question de l'année 2013 comme élément de comparaison par rapport à l'année 2018, puisque c'était la dernière année de la précédente mandature, conduite par les socialistes Guillaume Garot et Jean-Christophe Boyer. Les comptes administratifs 2018 ont été déjà validés par les services de l'Etat. Il en résulte que la ville de Laval continue de se désendetter : en cinq ans, le temps de désendettement est passé de 14,9% à 11,1%. La dette est pour l'heure évaluée à 81,5 millions d'euros.

Baisse des impôts locaux

La capacité d'autofinancement de la ville de Laval augmente de 78% par rapport à 2017 et 27% par rapport à 2013. Les dépenses de fonctionnement ont baissé de 2,8% en 2018. Philippe Habault, adjoint au maire en charge des Finances a également salué une baisse de l'impôt sur la ville, décision difficile prise par l'actuelle majorité au vue de "la situation financière laissée par la précédente majorité". Les impôts locaux ont baissé de 10% entraînant une moindre recette de trois millions d'euros par an. Par ailleurs, d'après Philippe Habault, l'équipe municipale en place depuis 2014 a investi 45,5 millions d'euros net. La capacité de Laval a investir sans emprunter auprès des banques a été multiplié par neuf. 

Baisse des subventions aux associations 

Durant plus d'une heure de débat au sujet de ces comptes administratifs 2018, il a été fait à de nombreuses reprises référence à l'équipe municipale précédente avec d'abord Guillaume Garot puis Jean-Christophe Boyer avec la casquette de maire de la ville. Les critiques ont fusé de la part de la majorité au sujet de la tenue des comptes de la ville avant 2014. Les deux anciens élus concernés n'étaient pas présents pour se défendre puisqu'ils n'exercent plus de mandats au conseil municipal de Laval. 

Des membres de l'opposition sont quand même montés au créneau pour dénoncer la présentation de ces comptes 2018. Georges Poirier a ironiquement parlé "d'un numéro de claquette" de Philippe Habault, l'adjoint aux Finances. "Merci à l'Etat et à Laval Agglomération d'avoir récupéré certaines compétences" a déclaré l'élu en pointant du doigt la baisse des subventions aux associations depuis 2014. Plus de 600.000 euros de baisse d'après l'opposition. "On est en réalité plus proche des 300.000 euros" a rectifié Didier Pillon adjoint à la Culture. 

L'opposition s'est abstenue lors du vote de ces comptes administratifs 2018. 

Choix de la station

France Bleu