Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le maire de Nîmes annonce une baisse de la taxe foncière pour 2019

jeudi 29 novembre 2018 à 19:13 Par Hervé Sallafranque, France Bleu Gard Lozère

Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes, l'a annoncé ce jeudi soir : la taxe foncière bâtie baissera l'année prochaine. Le taux passe de 31,05% à 28,55%. La mesure sera officiellement votée le 15 décembre en conseil municipal.

Jean-Paul Fournier sera l'invité de France Bleu Gard Lozère ce vendredi matin à 7h50
Jean-Paul Fournier sera l'invité de France Bleu Gard Lozère ce vendredi matin à 7h50 © Maxppp - Mickaël Esdourrubailh

Nîmes, France

L'annonce de Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes, n'est pas passée inaperçue ce jeudi soir : la baisse de la taxe foncière bâtie l'année prochaine. Le taux passe de 31,05% à 28,55%. La mesure sera officiellement votée ce samedi en conseil municipal. Concrètement cela représente une baisse de recettes de près de 5 millions d'euros pour la ville (précisément 4.754.708 euros ). "Cette baisse est rendue possible par un travail important de maîtrise des charges de fonctionnement entrepris depuis plusieurs années" indique le maire Jean-Paul Fournier, invité de France Bleu Gard Lozère ce vendredi matin à 7h50.  

L'opposition y voit forcément une manœuvre politique à un an et demi des élections municipales.  Dans un communiqué, Catherine Bernié-Boissard s'exclame :  "Enfin ! Ce qui était réputé impossible et démagogique quand la gauche le demandait, devient possible à 18 mois d'une élection que la droite risque de perdre si la gauche a enfin l'intelligence de s'unir".

Les centristes y vont également de leur communiqué : "C'est avec satisfaction qu'Yvan Lachaud et ses élus constatent que cette baisse d'impôt intervient enfin ! Divine surprise cependant, car on peut s'étonner de constater que cette annonce n'ait pas été faite dans le cadre du rapport d'orientation budgétaire. Mieux vaut tard que jamais et le groupe centriste est donc heureux de voir que la Ville de Nîmes suit le chemin de l'agglomération sur la voie vertueuse de la baisse de la fiscalité"

Conséquence directe de cette mesure : Nîmes verra son taux de taxe foncière passer du quatrième au onzième rang des villes de plus de 100.000 habitants.