Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Landes : le jeune militant Nabil Hedar se présente aux prochaines élections départementales

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gascogne

Nabil Hedar, jeune militant landais, se présentera aux prochaines élections départementales en mars 2021. Le fondateur de l'association des Jeunes Landais, membre du collectif "Les Landes en Commun" se présente en tant que candidat dans le canton de Mont-de-Marsan Nord.

Nabil Hedar se présente aux élections départementales en tant que candidat dans le canton de Mont-de-Marsan Nord
Nabil Hedar se présente aux élections départementales en tant que candidat dans le canton de Mont-de-Marsan Nord - Declic Photo

Il a 18 ans, il est Landais, et il se lance dans les élections départementales de mars 2021. Nabil Hedar, le fondateur de l'Association des Jeunes Landais, montois, militant depuis le lycée, se lance dans la politique. Il se présente aux élections départementales en tant que candidat dans le canton de Mont-de-Marsan Nord, dans un collectif appelé "Les Landes en Commun".

L'ancien syndicaliste actif au sein du Syndicat général des lycéens se décrit comme fondamentalement écologiste et de gauche : "Si j'avais pu voter à la dernière présidentielle, j'aurais voté Jean Luc Mélenchon ou Benoît Hamon!" Se lancer dans la politique, un choix de vie rare pour un jeune de 18 ans, qui se lance dans des études de sciences politiques à Paris. Il répond à France Bleu Gascogne.

France Bleu Gascogne : Depuis quand vous intéressez-vous à la politique ?

Nabil Hedar : Cela date du second tour de l'élection présidentielle de 2017. Mon engagement a commencé lorsque Marine Le Pen est arrivé au second tour. Cela m'a donné envie de m'engager contre l’extrémisme et les discriminations. J'ai commencé mon engagement au lycée, en tant que représentant des lycéens. J'ai eu en suite envie de m'engager pour le territoire, débattre d'idées nouvelles pour la communauté éducative.

C'est plutôt rare de se lancer dans la politique quand on est si jeune ?

Oui, c'est rare, il faut changer le système politique pour qu'il soit plus attirant pour la jeunesse. Ce système dit que les partis politiques sont les propriétaires de la démocratie. Moi, je pense que les partis politiques animent la démocratie, mais ce sont les jeunes qui sont les garants de la démocratie, par leur prise de parole et leur vote. J'ai envie que dans notre département les jeunes puissent prendre part au débat, et cela va commencer par le fait d'aller voir les jeunes et leur expliquer ce qu'est un département et une collectivité, et quel est l'enjeu de l'élection. C'est aussi un travail de lutte contre l'abstention.

Est-ce que vous avez foi en l'avenir de votre carrière politique ?

Je n'ai pas envie de me retrouver à 40 ou 50 ans, élu, avec des mandats qui se sont renouvelés sans cesse. Mais j'ai envie, pendant un bon bout de temps, de me rendre utile et de faire ce pour quoi j'aurais été élu, je l'espère. J'ai foi en ce qu'on peut accomplir.

Plusieurs propositions ont été faites par le collectif "Les Landes en Commun" : 

  • Faire du département un territoire d'expérimentation de la légalisation du cannabis 
  • La prise en charge d'un tiers du tarif en EHPAD pour les familles en difficultés. 
  • Une aide exceptionnelle à l'installation des maraîchers. 
  • La création d'une commission d'éthique chargée de contrôler les élus. 
  • La création d'un comité d'évaluation des politiques publiques. 

Comment fonctionnent les élections départementales ?

Les électeurs français inscrits sur les listes électorales élisent les conseillers départementaux lors des élections départementales. Les conseillers départementaux sont élus dans le cadre du canton. Ils sont élus pour une durée de 6 ans. Pour chaque canton, un binôme (femme-homme) est élu au scrutin majoritaire à 2 tours.

Le jeune militant est par ailleurs collaborateur d'Aude Amadou, députée LREM de Loire Atlantique. "Une activité uniquement salariale et non militante, explique Nabil Hedar. Je ne suis pas adhérent au parti LREM, c'est le travail de l'Assemblée Nationale qui m’intéresse."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess