Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 13 blessés

Politique DOSSIER : Les élections législatives avec France Bleu Gascogne

Landes : qui est Fabien Lainé, le nouveau député de la première circonscription

jeudi 22 juin 2017 à 20:49 Par François-Pierre Noël, France Bleu Gascogne

A 41 ans, le maire de Sanguinet, Fabien Lainé est le nouveau député de la première circonscription des Landes. C'est la conséquence de l'entrée au gouvernement de Geneviève Darrieussecq dans le nouveau gouvernement d'Emmanuel Macron au poste de secrétaire d'Etat auprès du ministre des Armées.

Fabien Lainé, le maire de Sanguinet est le nouveau député de la première circonscription des Landes.
Fabien Lainé, le maire de Sanguinet est le nouveau député de la première circonscription des Landes. -

Sanguinet, France

Fabien Lainé ne s'attendait pas à devenir député, encore moins aussi rapidement. Suppléant de Geneviève Darrieussecq sur la première circonscription, le maire de Sanguinet a assisté à la nomination de la maire de Mont-de-Marsan en tant que secrétaire d'Etat auprès de la ministre des armées, dans son bureau à la mairie.

"Cette nouvelle, (..)ça vous donne le tournis"

Quand il se souvient de ce moment là, il parle d'un "sentiment de vertige, encore plus que le jour où j'ai été élu maire de Sanguinet, (...) ça vous donne le tournis, maintenant, je vais apporter ma pierre à l'édifice en tant que député des Landes et défendre les problématiques de ma circonscription." Originaire d'Arcachon, ce girondin est arrivé à Sanguinet en 2012. Rapidement, il s'inscrit dans la vie locale et il est élu maire de la commune dès 2014.

Au niveau politique, l'homme de 41 ans se considère comme un centriste, il était d'ailleurs membre de l'UDI jusqu'à la fin de l'année 2016. Ex-membre de l'UDF (Union pour la Démocratie Française), il a voté François Bayrou à l'élection présidentielle de 2012 et il soutient Alain Juppé en novembre dernier pour les primaires Les Républicains. Après l'élimination de ce dernier face à François Fillon, le maire de Sanguinet choisit d'apporter son soutien à Emmanuel Macron.

Du changement à la mairie de Sanguinet

Dès lors, il est appelé par Geneviève Darrieussecq pour être son suppléant. Celui qui se considère, comme un régionaliste du Sud-Ouest, va devoir quitter son mandat de maire à cause de la loi sur le non-cumul des mandats. Il a déjà proposé un nom pour le remplacer à la mairie, celui de sa première adjointe, Raphaelle Miremont, 39 ans et cadre dans le secteur du tourisme. Mais, il ne quittera pas Sanguinet pour autant, il a déjà annoncé qu'il fera son entrée dans le prochain conseil municipal.