Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Laurent Marcangeli : "attention à la démocratie !"

lundi 7 janvier 2019 à 17:52 Par Hélène Battini et Patrick Vinciguerra, France Bleu RCFM

« Le temps du dialogue est arrivé, il est temps de faire évoluer le mouvement des ronds-points », écrit Laurent Marcangeli dans une tribune. Le maire d'Ajaccio annonce qu'il veut rencontrer les Gilets jaunes, comme il a déjà rencontré l'intersyndicale des retraités.

Laurent Marcangeli veut rencontrer les gilets jaunes.
Laurent Marcangeli veut rencontrer les gilets jaunes. © Maxppp - RCFM

Corse, France

Dans la semaine des cahiers de doléances seront installés à la mairie d’Ajaccio, et Laurent Marcangeli propose de participer à la grande démarche de consultation voulue par le gouvernement.

La démocratie en danger 

Dans sa tribune, s'il dit comprendre "des cris de colère totalement justifiés", Laurent Marcangeli dénonce les récupérations politiciennes et démagogiques, ainsi que les violences. Selon lui, la démocratie est en danger. « Il n’est pas anodin de voir des manifestants forcer avec un engin de chantier les portes d’un ministère. Il y a une poussée insurrectionnelle, personne ne peut la nier…il y a de la récupération extrémiste et anarchiste. La démocratie est un bien précieux, elle doit être particulièrement… mais elle peut aussi buter. Il y a le temps de l’élection qui demeure important, on désigne des représentants qui vont prendre des décisions et les assumer mais il doit y avoir aussi des respirations démocratiques hors période électorale de manière à _associer davantage les concitoyens aux prises de décisions_, quel que soit l’échelon local ou national. »