Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Laurent Nunez décoré à Bourges... en attendant plus ?

-
Par , France Bleu Berry

Le secrétaire d'état auprès du ministre de l'intérieur, Laurent Nunez reçoit ce vendredi soir, la médaille de la ville de Bourges. La cérémonie a lieu à 18H30 à l'hôtel de ville. L'amorce d'un premier rapprochement avec le maire sortant ?

Laurent Nunez, lors de sa visite à St Florent sur Cher, au printemps dernier
Laurent Nunez, lors de sa visite à St Florent sur Cher, au printemps dernier © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

Laurent Nunez est né à Bourges dans les quartiers Nord,  en février 1964. Ses parents avaient quitté l'Algérie en 1962. Sa mère était institutrice, son père, architecte, fut adjoint au maire de Serge Lepeltier.  Une médaille remise à quelques mois des élections municipales... alors que l'on ne sait pas encore qui emmènera la liste pour La République En Marche. Le maire de Bourges annoncera à la rentrée sa décision, mais il ne fait plus guère de doute que Pascal Blanc va se présenter pour un second mandat. La question est de savoir s'il sera investi par La République en Marche. Il fait tout pour, en tout cas. On l'a vu bien présent aux côtés des ministres venus à Bourges pendant la campagne pour les élections Européennes et notamment Laurent Nunez. Son parti, le mouvement radical, il est vrai, était allié, à la République en Marche pour ce scrutin. Y aura t-il un accord national pour les municipales entre les deux formations. Cela semble plausible. Un danger qu'a bien senti, le député En Marche, François Cormier Bouligeon. Il a annoncé, dès début juin sa candidature à la mairie de Bourges, peut-être pour forcer la main à son parti. Pas sûr que cela lui profite, d'autant qu'il se murmure que Laurent Nunez pourrait figurer sur la liste du maire sortant. Tout se décantera à l'automne. Du côté des Républicains, Philippe Mousny, maire adjoint a été officiellement investi.