Politique

Laurent Wauquiez crée la polémique avec l'installation d'une crèche dans l'Hôtel de Région

Par Tommy Cattaneo, France Bleu Drôme-Ardèche, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu jeudi 15 décembre 2016 à 20:29 Mis à jour le jeudi 15 décembre 2016 à 20:59

La crèche de 14 mètres carrés est installée dans le hall de l'Hôtel de Région.
La crèche de 14 mètres carrés est installée dans le hall de l'Hôtel de Région. - Photo de Daniel Aubenas.

Une énième provocation du président de la région Auvergne-Rhône-Alpes ? Laurent Wauquiez a dévoilé une crèche de Noël dans le hall de l'Hôtel de Région à Lyon. Pour l'opposition, c'est une atteinte au principe de laïcité. Le créateur de la crèche, un drômois, est lui bien embêté par la polémique.

Une polémique de plus pour Laurent Wauquiez. Une crèche de 14 mètres carrés a été installée mercredi dans l'Hôtel de Région à Lyon. L'opposition est montée au créneau pour dénoncer une atteinte au principe de laïcité dans ce lieu public. "Ce n'est pas une crèche de Noël qui menace la laïcité", a répondu le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes au micro de nos collègues de Franceinfo. "Ce n'est pas parce que certains veulent créer des polémiques qu'on va s'excuser de notre histoire et de culture."

"Ça me dépasse complètement" - Daniel Aubenas, créateur du décor de la crèche.

Cette crèche a en partie réalisée dans la Drôme, à la Roche de Glun. "Alors là moi, ça me dépasse complètement", confie Daniel Aubenas, santonnier, à propos de la polémique. "J'ai été prévenu il y a une semaine et on m'a proposé de faire un décor dans un hall", poursuit-il. "Donc je me suis amusé à collecter des pièces parce qu'il m'en manquait, et ensuite on est allé à l'hôtel de Région pour tout installer."

Cela a demandé pratiquement deux jours de travail à Daniel Aubenas. Pour un coût de 2 700 euros selon le santonnier. "Je ne réalise pas tous ces décors pour gagner ma vie, moi j'ai fait ça par passion, par ce que j'aime ça" , confie-t-il. "Je suis un peu déçu qu'on se serve de ça pour faire de la politique, alors que pour moi ça n'a pas lieu d'être."

Dans une publication du 9 novembre dernier, le Conseil d’État précise que "dans les bâtiments publics, sièges d’une collectivité publique ou d’un service public, une crèche de Noël ne peut pas être installée, sauf si des circonstances particulières montrent que cette installation présente un caractère culturel, artistique ou festif."