Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Laurent Wauquiez en campagne devant Les Républicains de l'Isère

mardi 26 septembre 2017 à 9:25 Par Laurent Gallien, France Bleu Isère

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes était ce lundi soir l'invité de la réunion de rentrée des Républicains 38, pour faire sa campagne de candidat à la présidence du parti. En terrain conquis...

Laurent Wauquiez pour que la droite affirme ses valeurs
Laurent Wauquiez pour que la droite affirme ses valeurs © Radio France - Laurent Gallien

Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs, France

Pour tous et toutes lundi soir à Saint-Etienne-de-St Geoirs Laurent Wauquiez est "l'homme de la situation", "les autres sont des seconds couteaux" dit même le désormais ex-sénateur Bernard Saugey. Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes est le grandissime favori de l'élection à la présidence de son parti qui aura lieu les 10 et 17 décembre, et en Isère ça ne fait aucun doute. Un Laurent Wauqiez charmeur "j'aime l'Isère" et jouant sur la corde du "bon sens" des territoires face au "trop parisien" Emmanuel Macron et des décisions prises "sous des plafonds dorés".

Outre évidemment un appel au rassemblement et la satisfaction des résultats des sénatoriales dimanche dernier, Laurent Wauquiez explique son projet pour Les Républicains ou plutôt... pour la France : " Notre devoir à nous c'est au fond que cette famille des Républicains porte une voix qui est simple. Qu'est-ce qu'on veut faire? Un, on défend les classes moyennes, les familles modestes, les gens qui travaillent dans notre pays, ceux qui viennent d'apprendre par exemple aujourd'hui que la facture de l'essence va encore exploser alors qu'ils vont travailler tous les jours en prenant leur voiture. Deux, nous on refuse le centralisme et la pesanteur administrative de Paris dans le pays [...] Et puis trois, on pense sur les sujets régaliens faut qu'on remette les choses dans le bon ordre, sur les questions de communautarisme, sur le sentiment parfois que la sécurité, les forces de l'ordre, ne sont plus respectées [...] Cette voix là c'est les Républicains qui doivent la porter, en France il ne peut pas y avoir juste d'une part un Emmanuel Macron très coupé des réalités quotidiennes des français et de l'autre part Mélenchon qui est parfois plus dans le concours des grandes-gueules qu'autre chose".

Le scrutin pour élire le président des Républicains aura lieu les 10 et 17 décembre. Laurent Wauquiez est opposé à Maël de Calan, Daniel Fasquelle, Florence Portelli, Julien Aubert et Laurence Sailliet.