Politique

Laurent Wauquiez prend officiellement la tête d'Auvergne-Rhône-Alpes ce lundi

Par David Valverde, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu Saint-Étienne Loire dimanche 3 janvier 2016 à 19:17

Le député-maire du Puy en Velay Laurent Wauquiez
Le député-maire du Puy en Velay Laurent Wauquiez © Maxppp

Le député-maire du Puy-en-Velay va prendre ce lundi après-midi la présidence de la nouvelle région qui unifiera Rhône-Alpes et Auvergne. Un moment de fierté pour de nouveaux élus comme la Roannaise Sandra Slepcevic. Un pas en arrière amer pour René Souchon, ancien président socialiste de l'Auvergne.

C'est ce lundi à 13h30 que le nouveau Conseil Régional d'Auvergne-Rhône-Alpes va se réunir pour la première fois à Lyon Confluence. Première réunion pour entériner officiellement la création de la nouvelle région et surtout élire son premier président. Sans aucune surprise c'est le maire du Puy, numéro 2 des Républicains, Laurent Wauquiez qui sera élu. Il a remporté l'élection le 13 décembre dernier avec plus de 40% des voix. 204 conseillers régionaux vont faire leur rentrée, dont 20 Ligériens (11 droite et centre, 5 gauche, 4 FN).

L'amertume de René Souchon

Si Jean-Jack Queyranne, l'ancien président de Rhône-Alpes, est resté silencieux depuis sa défaite (il s'exprimera normalement pour la 1ère fois ce lundi puisqu'il va siéger), son ancien collègue d'Auvergne René Souchon, lui, n'y va pas de main-morte. Pour l'ancien président socialiste de la région Auvergne, l'élection de Laurent Wauquiez est une très mauvaise nouvelle, un signe de l'évolution négative des mœurs politiques françaises

On a vécu une campagne ordurière. Ça me dégoûte. Je suis content d'en terminer. On raconte n'importe quoi aux gens, on leur dit ce qu'ils ont envie d'entendre. Je suis effaré du nombre d'élus cumulards. Être maire du Puy, président de région, député, numéro 2 des Républicains, ce n'est pas possible !

Pour beaucoup il y aura des nouveautés. Les Auvergnats vont découvrir le siège situé dans le quartier de la Confluence de la capitale régionale. D’autres élus vont simplement découvrir leur fonction, c’est le cas de Sandra Slepcevic, des Républicains, tout juste 30 ans, juriste à l’hôpital de Roanne et actuellement adjointe à la mairie de Saint-Vincent-de-Boisset. En 2015 Sandra Slepcevic a été élue suppléante sur son canton aux départementale, en décembre dernier donc élue conseillère régionale. 100% de réussite pour l’une des personnalités féminines sur lesquelles compteront les Républicains dans les années à venir. Pour Sandra Slepcevic, la politique est encore une nouveauté qu’elle conjugue avec son métier et sa vie privée, mais elle ne se fixe aucune limite.

Sandra Slepcevic nouvelle élu régionale

Sandra Slepcevic - Radio France
Sandra Slepcevic © Radio France - David Valverde

 

► À 7h50 ce lundi , notre invitée sera Éliane Wauquiez-Motte, la mère de Laurent Wauquiez, également maire du Chambon-sur-Lignon. Elle va à Lyon assister à l'élection de son fils. L'élection et ses coulisses, c'est à suivre en direct à partir de midi sur francebleu.fr.

Partager sur :