Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Laval : un parking sous la place du 11-Novembre est à l'étude

mercredi 27 juin 2018 à 22:33 Par Gildas Menguy, France Bleu Mayenne

Près de 350 personnes ont assisté ce mercredi soir à la salle polyvalente de Laval, à la réunion de restitution de la concertation sur l'avenir du centre-ville de Laval. Il y a beaucoup été question de circulation des voitures et de stationnement.

Dans quelques années, sur cette place du 11-Novembre, il n'y aura plus de voitures en surface mais peut-être sous terre !
Dans quelques années, sur cette place du 11-Novembre, il n'y aura plus de voitures en surface mais peut-être sous terre ! © Radio France - G.M

Laval, France

En 2017, la ville de Laval a lancé une large consultation des Lavallois par l'intermédiaire d'ateliers de concertations. Avec cette question centrale : quel projet pour le cœur de ville de Laval. Près de 500 contributions et pas loin de 1500 idées ont ainsi été récoltées concernant le devenir de la place du 11-Novembre, la reconquête des berges ou encore la question de l'accès au centre-ville tout en rendant la voiture moins présente dans l'espace public.

Huit thèmes retenus

Voici les principales propositions qui ont été soit retenues, soit rejetées soit qui feront l'objet d'une mise à l'étude.

La place du 11-Novembre : construction

Retenu : un grand principe avec la construction d'un bâtiment ne dépassant pas un étage, sur la partie nord de la place et avec une architecture légère qui s'intégrera dans son environnement. Ce bâtiment sera dédié aux activités commerciales avec des bars et restaurants avec terrasse. Y inclure également des halles (commerces de bouches) et une grande enseigne commerciale.

Mis à l'étude : inclure des espaces dédiés à la culture...

La place du 11-Novembre : espace public et abords

Retenu : dédier la place aux circulations douces en enlevant tous les stationnements. Donner une place à l'eau en connectant la place à la rivière Mayenne. Installation de sanitaires et de wifi gratuit. Conservation d'un manège.

Mis à l'étude : installation d'un kiosque d'information touristique et des panneaux d'information. Créer une ambiance végétalisée sur la place.

Ecarté : aménagements d'espaces de jeux pour les enfants. Aménagement d'une scène tremplin. Aménagement d'un skatepark derrière le centre administratif.

Le stationnement

L'une des grandes orientations du projet se traduit par la reconstitution en centre-ville de chaque place de parking supprimée à l'occasion du réaménagement du centre-ville. 

Retenu : suppression des parkings de surface sur la place du 11-Novembre. Suppression du parking de la cale Gambetta.

Mis à l'étude : concentrer le stationnement sous la place du 11-Novembre (parking souterrain de 300 places environ)

Ecarté : reconstitution des places de stationnement en réaménageant les parkings existants autour du centre-ville ou en créant de nouveaux. Suppression de la zone camping-car auprès du viaduc. Suppression des places de parking rive gauche, au sud de la rue de la Paix.

La circulation

Retenu : privilégier les circulations douces en centre-ville dans l'aménagement de la voirie. Privilégier les aménagements cyclistes pour la rive droite. La rue du Val de Mayenne reste piétonne, le pont de l'Europe reste à double sens tout comme le cours de la Résistance. Les rues du Général de Gaulle et Souchu Servinière restent à sens unique. 

Mis à l'étude : la réalisation de la continuité des cheminements cyclistes en passant par la rive gauche entre le pont Aristide-Briand et le Vieux-Pont. Séparation de la circulation des piétons et cyclistes des autres modes de transport. Aménagement des pistes cyclables des deux côtés e la Mayenne entre le Vieux-Pont et Avesnières.

Ecarté : centraliser les transports en commun à côté du triangle de Verdun (près de la CCI). Aménagement d'une passerelle dédiée aux circulations douces au niveau du Pont de l'Europe. Limiter la rue Félix Faure à l'usage des riverains par un système de plots.

Les berges de la Mayenne

Retenu : dédier les berges à la promenade. La rive droite sera consacrée aux piétons et aux cyclistes en y aménageant des cheminements doux, séparés de la circulation motorisée. Assurer la continuité de cheminement entre le viaduc et le quartier d'Avesnières.

Mis à l'étude : aménagement de points de vue sur la Mayenne et ses berges. Pose d'un revêtement au sol uniforme avec une texture antidérapante pour faciliter la circulation des poussettes et des personnes à mobilité réduite (PMR). Un skatepark square de Boston.

Ecarté : consacrer la rive gauche aux piétons et cyclistes. Elargir la passerelle du viaduc. 

L'attractivité du centre-ville

Retenu : animation du centre-ville avec la poursuite des événements pour tous les âges. Faire venir une grande enseigne. Assurer l'équilibre de l'offre commerciale du centre-ville avec celle de la périphérie. Réhabilitation des logements dans le centre-ville. Construction de nouveaux logements pour les familles. Maintien des écoles dans le centre. 

Mis à l'étude : imaginer de grands événements pour animer le centre-ville. Assurer une bonne articulation avec la circulation périphérique. Installation d'une halte-garderie dans le centre-ville.

Autres sujets

Retenu : déplacement du monument aux morts (place Hardy de Lévaré ?). Amener de nouveaux commerces rue du Val de Mayenne.

Mis à l'étude : prolongement de l'aménagement des berges jusqu'à Avesnières.

Ecarté : déplacer le monument aux morts au cimetière de Vauflery ou sur la place Saint-Tugal. Aménagement d'un miroir d'eau place du Château Neuf.

Début des travaux espéré pour fin 2019

Le maire de Laval, François Zocchetto, aimerait que les travaux puissent débuter fin 2019. Il estime que le chantier dans sa globalité pourrait s'étendre sur trois ans.