Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Blanc : Annick Gombert et Françoise Perrot jettent l'éponge pour le second tour des municipales

-
Par , France Bleu Berry
Communauté de communes Brenne - Val de Creuse

Deux retraits dans la même journée et la situation s'est singulièrement éclaircie au Blanc pour le second tour des municipales. La divers gauche Annick Gombert et la divers droite Françoise Perrot ont annoncé qu'elles se retiraient. Jean Paul Chanteguet et Gilles Lherpinière seront seuls en finale.

Annick Gombert et Françoise Perrot
Annick Gombert et Françoise Perrot © Radio France - Gaëlle Fontenit

_"Je regrette profondément qu’en se présentant contre moi, Jean-Paul Chanteguet ait provoqué la division de l’électorat de gauche et la pôle position de Gilles Lherpinière au 1 er tou_r" :  Annick Gombert met fin au suspense pour le second tour de l'élection municipale, prévu pour l'instant le 28 juin, en annoçant qu'elle se retire. Arrivée en 3e position le 15 mars dernier, avec 18,13% des suffrages, derrière le divers droite Gilles Lherpinière (35,65%) et le divers gauche Jean Paul Chanteguet (22,45%), l'actuelle maire du Blanc estime qu'il ne lui est "pas possible d’être sur une liste conduite par Jean-Paul Chanteguet. Par contre,  je laisse la fusion se faire avec les membres de ma liste qui le souhaitent."

Annick Gombert, n'est pas la seule à jeter l'éponge. La divers droite Françoise Perrot, arrivée en 4e position avec 17,46% des suffrages, annonce aussi qu'elle se retire sans donner de consigne de vote. Contactée par France Bleu Berry, la conseillère départementale, approchée dit-elle par Jean Paul Chanteguet et Annick Gombert, l'avoue : "L'envie n'y est plus. L'abstention très forte du 1er tour (49%), la crise sanitaire qui a transformé ces élections, les frais à engager, repartir sur ces bases ne m'intéresse pas et je n'ai pas envie d'un deuxième tour baclé sans pouvoir faire campagne, et c'est ce vers quoi on se dirige". Françoise Perrot va même plus loin en reprenant à son compte les propos d'Agnès Buzyn qui avait avait qualifié ces élections de "mascarade". Depuis, l'ancienne ministre de la santé s'est excusée pour le terme employé

Quoi qu'il en soit, le second tout au Blanc opposera donc Gilles Lherpinière à Jean Paul Chanteguet, qui a enregistré le ralliement d'Alain Chancel, candidat d'Europe Ecologie-Les Verts (6,28% des voix au 1er tour). Lequel de ces deux candidats sortira vainqueur ? Hasardeux de s'avancer sur un pronostic : la crise sanitaire a rebattu les cartes et il va falloir pour les deux finalistes mobiliser un électorat qui semble avoir l'esprit plus tourné vers les vacances que par un second tour de scrutin municipal.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess