Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange
Dossier : Brexit

Le Brexit, un véritable crève-coeur pour les familles franco-britanniques du Loiret

-
Par , France Bleu Orléans

Le Brexit, la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union Européenne, prend effet ce vendredi 31 janvier. Et pour les familles franco-britanniques, c'est un véritable crève-coeur. C'est notamment le cas de celle de Liz Sadorge, installée en France depuis 2001.

Liz Sadorge s'est installée en France en 2011, elle a la double nationalité française et britannique.
Liz Sadorge s'est installée en France en 2011, elle a la double nationalité française et britannique. © Radio France - Mathilde Bouquerel

A 23 heures britanniques (minuit heure française) ce vendredi 31 janvier, le Brexit, la sortie britannique de l'Union Européenne, sera officiellement enregistrée. Le divorce entre Londres et Bruxelles va donc finalement avoir lieu, après trois ans et demi de débats, de manifestations pour et contre et de négociations houleuses. 

Chez les Sadorge, la double culture franco-britannique

Cette séparation, c'est un véritable crève-coeur pour les familles franco-britanniques comme celle de Liz Sadorge. Elle s'est installée en France en 2001 lors de son mariage avec un Français et tous deux vivent désormais avec leurs trois enfants à Saint-Jean-de-la-Ruelle

Liz Sadorge donne des cours d'Anglais avec son entreprise "All talk english" chez elle à St-Jean-de-la-Ruelle
Liz Sadorge donne des cours d'Anglais avec son entreprise "All talk english" chez elle à St-Jean-de-la-Ruelle © Radio France - Mathilde Bouquerel

Aujourd'hui Liz Sadorge donne des cours d'anglais dans une salle de classe installée dans un bâtiment à part de sa maison. Tout comme ses enfants, elle a la double nationalité franco-britannique. Et cette double culture, la famille la vit au quotidien : "On parle franglais disons", s'amuse-t-elle, "Avec mon mari c'est plutôt français et avec les enfants ça dépend. Je leur parle en français et _ils me répondent selon leur humeur_. Quand ils ont quelque chose à me demander par exemple, c'est toujours en anglais."

Le Brexit, un événement très douloureux

Alors forcément pour Liz, le divorce entre Londres et Bruxelles est un événement très douloureux. "Quand j'ai vu le comportement de certains députés britanniques au Parlement européen à la veille du Brexit, j'ai eu très honte", explique-t-elle, _"J'ai même hésité à déchirer mes papiers britanniques. J'ai l'impression de ne_ pas reconnaître mon pays."

Liz Sadorge, son mari et ses trois enfants
Liz Sadorge, son mari et ses trois enfants © Radio France - Mathilde Bouquerel

Comme Liz et ses enfants ont la double nationalité, ils ne seront pas limités dans leurs déplacements entre la Grande-Bretagne et l'Europe. Mais le Brexit aura quand même des conséquences sur leur vie. "Certaines raisons qui ont poussé à voter le Brexit ne font pas partie des valeurs que nous partageons", détaille-t-elle, "Donc nous nous aurons sûrement moins envie d'aller en Angleterre, d'y passer des vacances. Et puis, si je voulais un jour _retourner vivre et travailler là-bas_, je ne sais pas à quelles conditions ce serait possible avec mon époux français."

La mère et le frère aîné de Liz vivent en Grande-Bretagne, elle espère pouvoir continuer à les voir aussi régulièrement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess