Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le budget 2020 de la Dordogne est alourdi par la dépendance, le handicap et l'aide à l'enfance

-
Par , France Bleu Périgord

L'assemblée départementale examine à partir de lundi le budget 2020 du Conseil départemental. Les dépenses sociales représentent presque 60% du budget de fonctionnement.

Ce budget 2020 est en hausse de 2.36%
Ce budget 2020 est en hausse de 2.36% © Radio France - Benjamin Fontaine

Le budget 2020 du Département, soumis aux 50 Conseillers départementaux à partir de ce lundi 3 février, s'élève à 522,5 millions d'euros, en hausse de 2,36%. Pour la deuxième année consécutive, la part départementale de la taxe sur le foncier bâti n'augmentera pas en 2020, après trois années de hausse, mais c'est la dernière fois que que le Conseil départemental fixe cette taxe. Pour le président Germinal Peiro "les dépenses de fonctionnement du Département seraient stables s'il n'y avait pas la hausse des dépenses sociales". 

Germinal Peiro s'inquiète de la progression des dépenses sociales

En moyenne, ces dépenses sociales progressent d'environ 3,5%. Le Département verse en effet l'Allocation personnalisée d'autonomie, la prestation de compensation du handicap pour 1.500 personnes, et gère le Revenu de solidarité active pour 9.800 bénéficiaires (+3%). C'est l'aide sociale à l'enfance qui progresse le plus vite : le nombre d'enfants confiés aux services du Département a quasiment doublé en dix ans selon Germinal Peiro, et c'est inquiétant "cela veut dire que quasiment un millier de familles périgourdines n'ont pas la capacité d'élever leurs enfants." Depuis cinq ans, le Conseil départemental a également pris en charge quelque 250 mineurs réfugiés de pays en guerre.

103,7 millions d'euros d'investissements au total

Le Conseil départemental investit également sur les routes (26,8 millions d'euros sans compter l'entretien courant) ou la fibre optique (4,5 millions d'euros) mais aussi sur les collèges, ses bâtiments, des monuments comme l'abbaye de Cadouin et le château de Biron, ou sur la base nautique de Rouffiac. Il subventionne aussi les investissements des communes et communautés de communes pour 19 millions d'euros. Le chantier de la  déviation de Beynac représente  encore 40% des investissements routiers du Département en 2020, avec 11 millions d'euros. 

Le Conseil départemental doit également engager cette année le chantier du pôle universitaire de la Grenadière à Périgueux pour 5 millions d'euros, et le pôle social de Coulounieix-Chamiers pour 3,4 millions, mais les autres financeurs (état, Région, etc.) lui rembourseront leur part à la fin de ces réalisations.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu