Politique

Le centriste Marc Gaudet, nouveau président du Département du Loiret

Par François Guéroult, France Bleu Orléans lundi 13 novembre 2017 à 17:23

Marc Gaudet, lors de son discours d'investiture ce matin
Marc Gaudet, lors de son discours d'investiture ce matin © Radio France - François Guéroult

Sans surprise, Marc Gaudet a été élu ce lundi matin nouveau président du conseil départemental du Loiret. Âgé de 53 ans, élu sur le canton de Pithiviers depuis 2004, le centriste succède au LR Hugues Saury devenu sénateur et atteint par la loi sur le cumul des mandats.

35 voix pour, six votes blancs et une abstention : l'élection de Marc Gaudet comme président du conseil départemental du Loiret a été une formalité ce matin. "Un rural urbano-compatible succède à un urbain ruralo-compatible" a résumé son prédécesseur Hugues Saury, qui a laissé sa place pour devenir sénateur, tout en restant conseiller départemental et membre de la commission permanente. Marc Gaudet a d'ailleurs revendiqué son attachement à la ruralité dans son discours d'investiture, soulignant que "le Département est une institution de proximité" : "dans ce contexte, nous serons attentifs à ce que la métropole orléanaise montre sa capacité à aider nos zones rurales à se développer, tout en étant respectueuse de la préservation de leur environnement".

"La métropole doit plutôt être considérée comme une chance pour le Loiret, et il faudra avec elle ouvrir un certain nombre de chantiers", lui a répliqué le socialiste Christophe Chaillou. Seule pique de l'opposition qui a renoncé à présenter un candidat : "Nous ne sommes que six élus, cela n'aurait pas eu beaucoup de sens de présenter un candidat", explique le socialiste Michel Breffy. Le conseiller départemental de Fleury-les-Aubrais reconnaît d'ailleurs que l'assemblée est bien plus consensuelle depuis 2015 et la fin de l'ère Eric Doligé (qui a présidé le Département pendant 21 ans). Interview de Michel Breffy à écouter ici :

"On travaille désormais ensemble, droite et gauche, et il faut que ça continue" - Michel Breffy

Une atmosphère consensuelle qui va donc se poursuivre avec Marc Gaudet. Agé de 53 ans, élu sur le canton de Pithiviers depuis 2004, ex-UDI désormais sans étiquette partisane, Marc Gaudet est donc le nouvel homme fort du conseil départemental - lui qui était pourtant entré au Département en tant que dissident ! Son portrait à écouter ci-dessous :

Marc Gaudet a été élu en 2004 sur le canton de Pithiviers, à l'époque comme candidat dissident contre la majorité départementale

12 vice-présidents au lieu de 10

Il n'y aura eu finalement qu'une seule surprise ce ludni matin : le nombre de vice-présidents. Ily en a désormais 12 contre 10 auparavant. Sachant qu'un vice-président perçoit 3 251 € bruts par mois, soit 900 euros de plus qu'un simple conseiller départemental, la décision étonne à l'heure des économies budgétaires... Trois élus supplémentaires (puisque Hugues Saury n'est plus "que" conseiller départemental) sont ainsi promus vice-présidents du Département : Alain Touchard (du canton Orléans-Bannier), Alain Grandpierre (du canton de Lorris) et Laurence Bellais (du canton de St Jean-le-Blanc). Pauline Martin, la maire de Meung-sur-Loire, devient elle 1ère vice-présidente (en remplacement de Marc Gaudet).