Politique

Stade de Beaublanc à Limoges : la facture monte

Par Jérôme Edant, France Bleu Limousin jeudi 29 septembre 2016 à 5:00

Le chantier de Stade de Beaublanc est totalement interrompu depuis un an
Le chantier de Stade de Beaublanc est totalement interrompu depuis un an © Radio France - Jérôme Edant

Le stade de Beaublanc est à l'ordre du jour du conseil municipal de Limoges mercredi soir. Un sujet sensible car le chantier est totalement interrompu depuis un an en raison des malfaçons du béton armé. Et les millions d'euros supplémentaires s'accumulent.

7 à 10 millions d'euros, en plus des 52 millions déjà engagés. Quand il évoque les chiffres, le maire Emile-Roger Lombertie est ulcéré. Il faut dire que pour lui, le Stade de Beaublanc ressemble à un beau cadeau empoisonné. La droite, quand elle était dans l'opposition, ne voulait pas de ce projet et, arrivée au pouvoir, elle hérite de problèmes démesurés. Ce serait presque cocasse si on ne parlait pas d'une facture gigantesque.

Le toit ne tiendrait pas au vent

Il y a 152 points de fragilité dans la structure béton à tel point que la toiture pourrait s'écrouler sous le vent et emporter toutes les tribunes avec elle. Gênant... Pour relancer les travaux, il faut encore certifier et valider les solutions techniques retenues pour consolider l'ouvrage mais là aussi il faut avancer de l'argent, 400 000 euros en l'occurence. Des milliers et des millions d'euros que la ville ne veut pas assumer. elle se démène pour ne pas avoir à supporter cette facture.