Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le Cher milite pour créer un département du Berry avec l'Indre

vendredi 21 juillet 2017 à 6:00 Par Michel Benoît, France Bleu Berry

Le président Macron souhaite réduire le nombre d'élus locaux en France. Dans son collimateur : les départements trop nombreux. D'ailleurs certains envisagent de fusionner : c'est le cas de la Savoie et de la Haute-Savoie. Qu'en est-il en Berry ?

L'Indre et le Cher, réunis, formeraient un grand département du Berry de plus 530.000 habitants
L'Indre et le Cher, réunis, formeraient un grand département du Berry de plus 530.000 habitants © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

Peut-on imaginer une fusion de l'Indre et du Cher pour former le département du Berry ? A l'instar de l'Isère et des Hautes-Alpes qui songent à un rapprochement, l'idée fait son chemin. Dans le Cher en tout cas. Ce n'est plus de la politique fiction. Les deux présidents de l'Indre et du Cher se sont rencontrés la semaine dernière et en ont discuté. Une initiative de Michel Autissier, président du conseil départemental du Cher : " Je pourrais dire chiche, mais je sens des réserves dans l'Indre."

Michel Autissier, président du conseil départemental du Cher, lors d'une visite de terrain auprès d'un agriculteur - Radio France
Michel Autissier, président du conseil départemental du Cher, lors d'une visite de terrain auprès d'un agriculteur © Radio France - Michel Benoit

Effectivement, Serge Descout, président du conseil départemental de l'Indre, veut garder deux départements distincts et préfère jouer la carte des mutualisations : " Donnez nous de la souplesse et laissez travailler les départements ensemble." . Le président Descout pas persuadé que la création d'un seul département engendrerait de grosses économies.

Serge Descout, président du conseil départemental de l'Indre - Radio France
Serge Descout, président du conseil départemental de l'Indre © Radio France - Michel Benoit

Former un grand département de plus de 530.000 habitants aurait pourtant fière allure. Le tourisme est déjà mutualisé entre l'Indre et le Cher avec une agence commune de promotion du Berry. Le département du Cher a versé 40.000 euros pour aider l'aéroport de Déols. Les services d'incendie et de secours passent des commandes communes. Michel Autissier, président du Cher, se contentera donc des mutualisations pour le moment : "On va travailler au rapprochement des laboratoires et améliorer les routes entre les deux départements, notamment entre Châteauroux et Bourges par Issoudun". L'Indre souhaite renforcer également les mutualisations avec la Creuse.