Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le collectif Aiutu Petranegra vent debout contre les projets de travaux de la mairie à Pietranera

-
Par , France Bleu RCFM

À Pietranera (Haute-Corse), un collectif s'inquiète des travaux prévus par la mairie, notamment la construction de parkings. Ils se sont réunis ce mercredi 31 juillet. Le maire, Jacky Padovani explique son projet.

Le collectif s'est réuni ce mercredi 31 juillet pour faire un point sur les travaux envisagés par la mairie.
Le collectif s'est réuni ce mercredi 31 juillet pour faire un point sur les travaux envisagés par la mairie. © Radio France - Marion Bargiacchi

Pietranera, San-Martino-di-Lota, France

Le collectif Aiutu Petranegra veut alerter sur les travaux prévus par la municipalité dans la commune de Pietranera (Haute-Corse). Depuis la concertation publique en octobre 2016, plus aucune communication entre ces habitants du hameau et la mairie alors que 9 millions d'euros doivent être engagé pour moderniser la commune. Des parkings notamment. L'architecte a été désignée suite à un concours, puis approuvée par le conseil municipal.

Préserver l'âme de Pietranera

Autour de la table, ils sont une quinzaine à s'inquiéter du sort réservé à leur commune. Ce qu'ils souhaitent ? Préserver l'âme des lieux, sa nature, son charme et son architecture. "On n'est pas contre l'idée d'améliorer le stationnement ou l'activité commerciale. On partage plus ou moins le même diagnostique mais on pense que garder l'aspect patrimonial c'est aussi participer à l'attractivité de la commune et à la qualité de vie des habitants." pour Stella Retali-Medori.

Stella Retali-Medori du collectif.

Certains s'inquiètent de la disparition de la maison en "fer à repasser" et des dernières demeures historiques de Pietranera. La famille Giorgi s'inquiète particulièrement de l'avenir de leur domaine centenaire, "joyau de la commune et pour la biodiversité, avec ces 120 arbres". Une première mouture du projet prévoyait de "mordre" sur des parcelles pour la réalisation d'un parking.

La priorité : la sécurité

Mais le maire, Jacky Padovani, assure qu'il ne touchera pas au domaine des Giorgi : il fera passer les travaux en dessous sans toucher au moindre mètre carré de terrain. "Ma priorité absolue, c'est la sécurité des enfants sur ma commune", explique-t-lil. Pour dégager le hameau, il a prévu avec l'architecte de créer un parking attenant à la supérette "pour stocker les véhicules déjà stationnés sur les hauteurs et dégager de beaux endroits. Cela va aussi créer un espace pour les clients et des futurs commerces qui s'implanteront." Il espère aussi désengorger un peu la départementale 80, où passent 20 000 véhicules par jour. Pour le maire, ces nouveaux parkings ne vont pas provoquer un afflux de voitures mais fluidifier le trafic.

En ce qui concerne le parking de l'école, il doit permettre de créer un accès handicapé et des places pour les instituteurs. "Les box couverts seront réservés aux riverains et seront payants." Le projet prévoit également la construction de quatre logements HLM.

Les deux parties exposent leurs points de vue.