Politique

Le collectif Racine est lancé dans la Loire

Par Mathilde Montagnon, France Bleu Saint-Étienne Loire lundi 15 février 2016 à 20:52

Le collectif Racine est lancé dans la Loire
Le collectif Racine est lancé dans la Loire © Radio France - Mathilde Montagnon

Le collectif Racine a été lancé ce lundi dans la Loire. Il s'agit d'un collectif lié au Front national et qui vise à rassembler des enseignants et des parents d'école sur les questions d'éducation.

L'objectif du collectif Racine c'est de faire connaître les idées du Front national et du Rassemblement Bleu Marine sur l'école, mais également d'élaborer le programme de Marine Le Pen sur les questions d'éducation en vue de la présidentielle de 2017. Il a été lancé ce lundi dans la Loire. 

Le collectif Racine dénonce la réforme de l'orthographe, la philosophie "pédagogiste" héritée de mai 68 qui serait encore trop présente dans les salles de profs selon lui. Il milite pour les devoirs à l'école en élémentaire, pour le retour à la méthode syllabique intégrale pour l'apprentissage de la lecture, pour des paliers de sélection au cours de la scolarité et pour la revalorisation de la fonction enseignante, du statut du "maître". "_Cette affligeante réforme de l'orthographe est tout à fait emblématique, explique Alain Avello, on prétend, en abaissant le niveau d'exigence, démocratiser l'école. En réalité (c'est l'inverse) : c'est le contre-sens sur l'égalité qui est commis dans l'école de la République depuis une bonne quarantaine d'années"_.

Alain Avello, président du colectif Racine

Dans la Loire, la responsable du collectif Racine, Raphaëlle Jeanson, conseillère municipale FN à Saint-Étienne, assure que déjà une vingtaine de personnes ont pris contact avec elle. Des enseignants mais aussi des parents d'élèves. Localement, elle veut travailler sur la carte scolaire ou sur l'interdiction des devoirs à l'école en élémentaire. "Les solutions de bon sens vont venir des parents d'élèves, dit-elle, des enseignants qui ont des difficultés également. Ce n'est absolument pas politique pour moi".

Reportage Mathilde Montagnon

Le collectif promet l'anonymat aux enseignants qui souhaitent adhérer. Conscient que l'école est encore un bastion qui résiste aux idées du Front national. Le collectif Racine revendique 1500 adhérents dans toute la France. Il est désormais implanté dans 18 départements.