Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le comité anti-LBD remet sa pétition au maire de Châteauroux

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry

Une pétition, regroupant 1300 signatures, a été remise en main propre par Antoine Léaument au maire LR de Châteauroux, Gil Avérous ce samedi 1er juin, lors de la Foire Expo à Belle-Isle.

Antoine Léaument (LFI) remet la pétition anti-LBD au maire de Châteauroux, Gil Avérous (LR)
Antoine Léaument (LFI) remet la pétition anti-LBD au maire de Châteauroux, Gil Avérous (LR) © Radio France - Elodie Rabelle

Châteauroux, France

Ce samedi 1er mai, Antoine Léaument de la France Insoumise a appelé à remettre les quelques 1.300 signatures de la pétition qu'il a lancée il y a presque un moi, le 8 mai dernier, contre l'armement de la police municipale de Châteauroux en LBD

Le maire était à la Foire Expo à Belle-Isle où il avait délocalisé sa permanence. C'est avec une dizaine de représentants du comité anti-LBD  (Gilets Jaunes, Insoumis et Jeunes avec le Climat), qu'Antoine Léaument a remis ces signatures, avec les commentaires écrits par chacun des signataires. 

Gil Avérous les a reçus rapidement tout en promettant de lire le dossier attentivement. A la sortie de cette permanence éphémère, Antoine Léaument a émis le souhait que la mairie de Châteauroux organise une consultation populaire municipale pour connaître l’opinion de l’ensemble des Castelroussines et Castelroussins sur l'armement de la police municipale en LBD. 

Un sujet clivant : pour les anti, on pointe du doigt les cas d'éborgnements lors des manifestations des Gilets Jaunes, et l'avis défavorable du défenseur des Droits. Pour les  autres,  le LBD est la solution la plus efficace et la moins dangereuse (car non léthale) pour  stopper la délinquance, notamment la nuit.  Gil Avérous, décidé à ne pas reculer, a tenu à préciser que sa décision a été motivée par une demande unanime des policiers municipaux, peu avant l'été dernier. Il tient à préciser que les agents de la police municipale ont été formés pendant des mois et que l'usage ne serait circonscrit qu'en cas de rassemblement hostile pouvant mener à des violences. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu