Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le conseil municipal de Saint-Lô vire au clash

mercredi 23 décembre 2015 à 4:56 - Mis à jour le mercredi 23 décembre 2015 à 6:00 Par Anthony Raimbault, France Bleu Cotentin et France Bleu

Dans une ambiance délétère, Philippe Levavasseur a été démis de son poste d'adjoint à l'économie, un mois après l'adjoint à l'urbanisme Patrick Dubois. Les deux élus de la majorité remettent en cause la gestion du maire de Saint-Lô François Brière.

Ambiance très tendue mardi au conseil Municipal de Saint-Lô
Ambiance très tendue mardi au conseil Municipal de Saint-Lô © Radio France - Anthony Raimbault

Surréaliste ou pathétique ? On ne sait que choisir. Certainement un peu des deux. Le conseil Municipal de Saint-Lô a offert mardi soir une piètre image de la politique. Après les querelles nées lors de la mise sur la touche de Patrick Dubois, le public était venu en nombre pour ce nouveau conseil qui s'annonçait explosif. Première joute verbale dès l'ouverture de la séance : Patrick Dubois menace le maire François Brière de saisir la justice. Ce n'était que le tour de chauffe. Après avoir  géré les affaires courantes, les élus saint-lois abordent le dernier point à l'ordre du jour : le maintien ou non de Philippe Levavasseur à son poste d'adjoint. Ce dernier s'était opposé à la sanction contre son collègue de la majorité Patrick Dubois. Pour le maire François Brière, la confiance n'est plus là. 

Reportage - Ambiance très tendue au conseil municipale de Saint-Lô

Les discussions tournent à la foire d'empoigne 

Coup d'envoi des hostilités. Dans un brouhaha permanent, la majorité se déchire. Patrick Dubois et Philippe Levavasseur chargent le maire de Saint-Lô. Sa personnalité, sa manière de gérer la ville... tout y passe. L'opposition  enfonce le clou. Dans la salle, une partie du public donne de la voix, applaudit, siffle... comme au spectacle. Le show s'éternise et chacun monte dans les tours. Les invectives pleuvent.  

François Brière : "Ce n'est pas cela qui nous arrêtera"

Un vote à mains levées

C'est l'heure de passer au vote. Philippe Levavasseur réclame un vote secret. Après un incroyable quiproquo autour du règlement à appliquer dans pareille situation, le conseil municipal vote finalement à mains levées. Cinq conseillers souhaitent sauver l'adjoint, tous les autres votent contre lui. Le conseil municipal s'achève dans la foulée et sous quelques sifflets. 

Philippe Levavasseur : "Je ne reconnais plus François Brière"

Mathieu Lepresle : "Je suis pressé de retrouver ma liberté"

Après cette séance mouvementée quelques élus, qui ont pourtant voté contre Philippe Levavasseur, viennent spontanément se confier. Ils confirment qu'en coulisse, l'ambiance est délétère. Mathieu Lepresle, 3e adjoint au maire en charge des grands événements, se désolidarise de François Brière :

Mathieu Lepresle : "Je suis pressé de retrouver ma liberté"

"J'invite le maire à imaginer que le problème peut venir de lui. Des départs il y en aura d'autres à la rentrée... très certainement le mien. Je dois demander pardon aux saint-lois. J'ai engagé mon nom aux côtés de François Brière. Je me suis trompé."