Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le conseiller spécial d'Emmanuel Macron Ismaël Emelien démissionne

lundi 11 février 2019 à 20:19 - Mis à jour le mardi 12 février 2019 à 7:56 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

Le conseiller spécial du Président Emmanuel Macron, Isamël Emelien, a annoncé sa démission au Point ce lundi soir. Il dit vouloir se consacrer à la promotion d'un livre sur le progressisme, qui paraîtra au printemps. Mais son nom a été cité dans l''affaire Benalla.

Le conseiller Ismaël Emelien en juin 2017, à la sortie du Conseil des ministres.
Le conseiller Ismaël Emelien en juin 2017, à la sortie du Conseil des ministres. © Maxppp - Thomas Padilla

Ismaël Emelien, conseiller spécial d'Emmanuel Macron, a annoncé sa démission ce lundi soir au magazine Le Point. Cette démission, convenue avec Emmanuel Macron depuis la mi-novembre, sera effective fin mars-début avril, au moment de la parution d'un livre écrit par le trentenaire.

"Je resterai à l'entière disposition du Président et je continuerai à l'aider"

Ismaël Emelien souhaite se concentrer sur la promotion de son ouvrage, sorte de manifeste du progressisme, co-écrit avec un autre conseiller de l'Elysée, David Amiel. "Après Bercy, la campagne présidentielle puis l'Elysée, je veux retrouver la confrontation en première ligne. On est bien seul aujourd'hui à défendre le progressisme, on a besoin de relais dans la société et au-delà de nos frontières, et je pense que c'est dans cette position que je serai le plus utile. Je resterai à l'entière disposition du président et je continuerai à l'aider. Je poursuis le même combat, mais par d'autres chemins."

L'ombre de l'affaire Benalla ? 

Ismaël Emelien a été mis en cause dans l'affaire Benalla, depuis que l'ex-chargé de mission du Président a affirmé à la police lui avoir transmis des vidéos obtenues illégalement après de la police, qui étaient censées le disculper dans le déroulé des violences du 1er mai. Ces images s'étaient retrouvées peu après sur des comptes Twitter pro-Macron. Ismaël Emelien est également cité par Alexandre Benalla qui affirme avoir son soutien dans des enregistrements publiés récemment par Médiapart.

Le "couteau suisse de la Macronie" 

Celui qu'Alexis Kohler a surnommé "le couteau suisse de la Macronie" était déjà conseiller spécial d'Emmanuel Macron lorsque celui-ci était ministre de l'Economie, ainsi que pendant la campagne. Sa démission suit de près la démission, fin janvier, de la plume du président Sylvain Fort.