Politique

Le département des Alpes-Maritimes, terre d'accueil des ministres

Par Jean-Baptiste Marie, France Bleu Azur samedi 7 octobre 2017 à 17:13

Nicole Belloubet (à droite) sur les marches du palais de justice de Nice en septembre.
Nicole Belloubet (à droite) sur les marches du palais de justice de Nice en septembre. © AFP - Yann COATSALIOU

Depuis l'élection d'Emmanuel Macron il y a 6 mois, pas moins de dix déplacements ministériels ont eu lieu dans les Alpes-Maritimes. En trois semaines, cinq membres du gouvernement Philippe se sont déplacés à Antibes, Nice et Mouans-Sartoux. Françoise Nyssen est venue la plus souvent.

Les Alpes-Maritimes sont devenus une terre d'accueil des ministres des deux gouvernements d'Edouard Philippe. Depuis l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence de la République le 7 mai 2017 (il y a 6 mois), dix déplacements de ministres ou secrétaire d'Etat ont eu lieu dans ce département politiquement ancré à droite. Ces trois dernières semaines, cinq membres du gouvernement se sont déplacés à Antibes, Nice et Mouans-Sartoux.

Françoise Nyssen habituée de la Côte d'Azur

Françoise Nyssen est la ministre qui est venue le plus de fois dans les Alpes-Maritimes, un département où la place de la culture est très importante. Ainsi, l'ancienne éditrice a monté les marches du Festival de Cannes six jours seulement après sa nomination au ministère de la Culture. Elle est ensuite revenue à Cannes en juin pour le MIDEM (marché international du disque et de l'édition musicale) puis à Mouans-Sartoux ce samedi 7 octobre pour le festival du livre.

Françoise Nyssen (au centre) a été la première ministre du gouvernement Philippe à venir sur la Côte d'Azur. - AFP
Françoise Nyssen (au centre) a été la première ministre du gouvernement Philippe à venir sur la Côte d'Azur. © AFP - Alberto PIZZOLI

Collomb et Darmanin en pleine campagne des Législatives

Après le déplacement classique de la ministre de la Culture au festival de Cannes, la visite de deux poids lourds du gouvernement a fait jaser en juin dernier, en pleine campagne de l'entre-deux-tours des élections Legislatives. Gérard Collomb et Gérald Darmanin ont rencontré le maire de Nice Christian Estrosi qui avait signé un appel à sa famille politique de répondre à la main tendue par Emmanuel Macron. Le ministres de l'Intérieur et des Comptes Publics ont ensuite apporté leur soutien à Caroline Reverso-Meinietti candidate de la République En Marche face au député Les Républicains, Eric Ciotti finalement réélu.

Gérard Collomb (au centre) aux côtés de Caroline Reverso-Meinietti en campagne à Nice en juin dernier. - AFP
Gérard Collomb (au centre) aux côtés de Caroline Reverso-Meinietti en campagne à Nice en juin dernier. © AFP - VALERY HACHE

Hommage aux victimes de l'Attentat de Nice en présence de Macron

Le 14 juillet dernier, la ville de Nice a rendu hommage à ses victimes de l'attentat perpétré un an plus tôt sur la promenade des Anglais. Le Président de la République, Emmanuel Macron a fait le déplacement accompagné de plusieurs de ses ministres. Parmi eux Agnès Buzyn, en charge de la Santé, qui a notamment rendu visite aux équipes des hopitaux Lenval et Pasteur mobilisés le soir du 14 juillet 2016. Gérard Collomb (Intérieur), Frédérique Vidal (Enseignement Supérieur), Nicole Belloubet (Justice), Françoise Nyssen (Culture) et Christophe Castaner (porte-parole du Gouvernement) ont également assisté à l'hommage.

Darmanin avec les Douanes

Le ministre de l'Action et des Comptes publics est revenu sur la Côte d'Azur en plein milieu de l'été. En août, Gérald Darmanin est monté à bord d'un bateau des Douanes. L'ancien porte-parole de Nicolas Sarkozy (pendant la campagne de la présidence de l'UMP en 2014) s'est ensuite rendu sur un contrôle routier au péage de La Turbie.

Cinq ministres en trois semaines dans les Alpes-Maritimes

Ces trois dernières semaines, le département a vu défiler les ministres. Le 15 septembre, Brune Poirson secrétaire d'Etat auprès du ministre de la transition écologique s'est rendue à Antibes quasiment deux-ans après les inondations meurtrières qui avaient touché l'Ouest des Alpes-Maritimes dans la nuit du 3 au 4 octobre 2015. Elle a été suivie, dix jours après, par Nicole Belloubet. La garde des sceaux a assisté à l'audience solennelle de rentrée du tribunal de grande instance de Nice.

Gérard Collomb est revenu à Nice, à l'invitation du maire Christian Estrosi, pour participer le 29 septembre dernier à un colloque réunissant de nombreux maires de villes européennes face au défi de la lutte contre le terrorisme. La ministre des Sports s'est rendue ce jeudi dans la capitale azuréenne. Laura Flessel a discuté avec les élus en charge des questions sportives, visité le musée national du Sport, rencontré les salariés de My Coach une start-up niçoise qui développe des solutions numériques dans le domaine du sport avant de rencontrer les nageurs niçois au bassin Camille Muffat et d'inaugurer le nouveau centre d'entraînement et de formation de l'OGC Nice.

Une niçoise au gouvernement

Le gouvernement d'Edouard Philippe compte dans ses rangs une niçoise. La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Frédérique Vidal a présidé l'université de Nice Sophia-Antipolis d'avril 2012 à mai 2017. Née à Monaco, professeur des universités en science de la vie, elle n'a pour l'instant pas effectuer de déplacement en rapport avec sa fonction. Frédérique Vidal a toutefois participé à l'hommage du 14 juillet (voir plus haut).