Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le député des Alpes-Maritimes Eric Ciotti demande à repousser la rentrée scolaire au 2 juin

-
Par , France Bleu Azur

Le député des Alpes-Maritimes vient d'écrire au Premier ministre pour demander un report de la rentrée au mois de juin.

Eric Ciotti dans France Bleu Azur Matin le 13 mai 2019
Eric Ciotti dans France Bleu Azur Matin le 13 mai 2019 © Radio France - Fabien Fourel

Le déconfinement, prévu à partir du 11 mai, n'a pas fini de susciter débats et passions. Le député des Alpes-Maritimes Eric Ciotti vient d'écrire au Premier ministre pour demander à ce que la réouverture des écoles le 12 mai prochain soit repoussée au mois de juin, tout comme la rentrée des collégiens prévue par le gouvernement pour le 18 mai. 

"Cette décision place des millions de familles dans l’inquiétude et la peur d’une rentrée aux contours flous et changeants, dans un contexte sanitaire délétère et toujours aussi préoccupant", écrit le député 

Eric Ciotti qui salue pourtant l'objectif "louable et non avoué d’une rentrée pour accompagner la reprise économique et réduire les inégalités économiques et sociales du confinement" mais qui affirme dans le même temps qu'elle "ne peut s'imposer face aux impératifs de sécurité sanitaire."

Le député des Alpes-Maritimes conclut donc que la rentrée ne peut pas se tenir dans des conditions sereines à cette date et dans ces conditions. Il demande solennellement dans un courrier au Premier ministre de reporter la rentrée scolaire prévue le 11 mai à partir du 2 juin, date "mieux à même de garantir la sécurité des élèves, des enseignants et des personnels" selon lui. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess