Politique

Le FN dépose des recours en annulation dans trois cantons des Pyrénées-Orientales

Par Anne-Natacha Bouillon, France Bleu Roussillon jeudi 2 avril 2015 à 17:42

Dépouillement du second tour des départementales
Dépouillement du second tour des départementales © MaxPPP

Pour le Front national, la campagne des départementales ne s'est pas déroulée normalement dans trois cantons des Pyrénées-Orientales. Des candidats se seraient servis de revues de collectivités pour faire campagne. C'est illégal.

Le Front national des Pyrénées-Orientales a décidé de déposé trois recours en annulation après les élections départementales des 22 et 29 mars.

Le parti dénonce la campagne de certains candidats. Ils se seraient servi de revues soit départementales, soit municipales, soit de communautés de communes pour faire campagne . Certains se sont largement affiché, avec des dizaines de photos.

Or ces revues sont payées avec de l'argent public . Et à quelques jours des scrutins, c'est illégal selon le parti frontiste.

Les cantons concernés sont :

Perpignan VI (Saint Assiscle-Toulouges), remporté par la socialiste Hermeline Malherbe.La vallée de la Têt , où le socialiste Robert Olive obtient la majorité. La Côte Salanquaise gagnée par la majorité départementale. Les candidats ont jusqu'à vendredi matin pour déposer un recours . Ils peuvent ensuite étoffer leurs arguments. Le Front national remarque aussi un écart de très peu de voix sur certains cantons.

À lire aussi : > Hermeline Malherbe de nouveau à la tête des Pyrénées-Orientales > Départementales : la gauche conserve les Pyrénées-Orientales > Les résultats du second tour dans les Pyrénées-Orientales (carte) > Les élections départementales dans les Pyrénées-Orientales (dossier)