Politique

Le FN ne remporte aucun canton, la faute à l'UMP pour le vice-président frontiste Louis Aliot

Par Anne-Natacha Bouillon, France Bleu Roussillon dimanche 29 mars 2015 à 23:10

Louis Aliot
Louis Aliot © Radio France - Frédéric Liénard

Pour Louis Aliot, conseiller municipal Front National à Perpignan, "le département des Pyrénées-Orientales a la droite la plus bête de France". En refusant de se retirer des triangulaires où le FN est arrivé en tête, elle a fait gagner la gauche.

"On dit toujours qu'on a la droite la plus bête du monde,  je me demande si dans les Pyrénées-Orientales on n'a pas la droite la plus bête de France."

Louis Aliot, patron du Front national dans le département a présenté des candidats dans les 17 cantons. Aucun ne remporte un siège. Pourtant, le FN recueille plus de 40% des suffrages. "Nous sommes le premier parti, mais le système démocratique est faussé" . L'élu à la mairie de Perpignan, regrette que le scrutin ne soit pas à la proportionnelle, et il tance l'UMP.

"En maintenant des candidats UMP dans toutes les triangulaires, le parti a donné le département à la gauche. L'échec n'est pas celui du FN et bien de l'UMP."

La gauche pour qui l'élu frontiste n'a rien fait. "Moi je pense à nos concitoyens et à l'absence de politique de gauche, puisque la gauche depuis 20 ans qu'a t-elle fait ?"

"Le bilan de la gauche est catastrophique."

Louis Aliot donne rendez-vous à ses électeurs aux élections régionales.

Louis Aliot

À lire aussi : > Les résultats du second tour dans les Pyrénées-Orientales (carte) > Les élections départementales dans les Pyrénées-Orientales (dossier)