Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le fort de Brégançon devient un lieu de vacances et de rencontres diplomatiques pour Emmanuel Macron

mercredi 16 mai 2018 à 14:41 Par Chloé Gandolfo, France Bleu Provence et France Bleu

Après y avoir passé le week-end des 12 et 13 mai, Emmanuel Macron a décidé ce mercredi que le fort de Brégançon à Bormes-les-Mimosas dans le Var, aurait pour "vocation à la fois à accueillir le président pour des périodes de repos ainsi que des rencontres diplomatiques et des petits sommets".

Depuis trois ans, le fort est ouvert au public qui peut le visiter pendant l'été.
Depuis trois ans, le fort est ouvert au public qui peut le visiter pendant l'été. © Maxppp - MaxPPP

Bormes-les-Mimosas, France

Ca y est, c'est décidé ! Le président Emmanuel Macron et son épouse ont visiblement été convaincus par les plages paradisiaques et le caractère reculé du fort de Brégançon à Bormes-les-Mimosas dans le Var.  Un château du XVIIe siècle, perché sur un piton rocheux. Après y avoir passé le week-end des 12 et 13 mai, l'Elysée annonce ce mercredi que le fort deviendra un lieu "à la fois pour accueillir le président pour des périodes de repos et des rencontres diplomatiques et des petits sommets". 

Un lieu de vacances et de rencontres diplomatiques

Ce lieu de vacances prisé des présidents, popularisé par Charles De Gaulle en 1968, avait été délaissé par François Hollande. L'ancien président de la République le jugeait trop "austère". 

Le fort restera ouvert au public lorsqu'Emmanuel Macron n'y séjournera pas.