Politique

Le Front national grand vainqueur des départementales dans les Pyrénées-Orientales

Par Elisabeth Badinier, France Bleu Roussillon dimanche 22 mars 2015 à 22:16

Conseiller régional de Languedoc-Roussillon et vice-président du Front national
Conseiller régional de Languedoc-Roussillon et vice-président du Front national © MaxPPP

Le Front national peut se maintenir dans 16 cantons sur 17. L'UMP se qualifie dans 13 cantons mais n'arrive en tête que dans quatre cantons. Rien n'est perdu encore pour la majorité départementale sortante qui se maintient dans 12 cantons.

Le Front national est le grand vainqueur de ce premier tour des élections départementales dans les Pyrénées-Orientales. Le parti de Marine Lepen qui présentait des candidats dans tous les cantons, se qualifie ce dimanche soir dans 16 cantons sur 17 . Il n'y a que dans le canton Pyrénées-Catalanes (canton 13) que le binôme FN ne se qualifie pas. Partout ailleurs, le FN dépasse la barre des 12,5 % des inscrits.

Front National - Aliot

Le Front national en grand vainqueur

Le Front national arrive même en tête dans sept cantons : Cote Salanquaise (4), Cote Vermeille (5), Perpignan 1 (6), Perpignan 2 (7), Perpignan 4 (9), Perpignan 5 (10) Plaine Illibéris (12). Le Front National obtient son plus gros score dans le canton Perpignan 1 (6), qui couvre le quartier du Vernet : 38,7 %. Mais il dépasse les 30 % dans 12 cantons .

Rien n'est joué pour l'UMP

L'UMP qui espérait éliminer les candidats de la majorité départementale dès le premier tour dans de nombreux cantons, va devoir continuer de mener campagne entre les deux tours, car rien n'est joué . Certes Jean Castex, le leader de l'UMP, maire de Prades est le candidat qui obtient avec son binôme, le meilleur score dans le département : 42,8 % des voix dans le cantons Pyrénées-Catalanes (13) mais l'UMP est éliminée dans 4 cantons (Perpignan 3, Perpignan 5, Perpignan 6 et Vallespir-Albères). Et l'UMP n'arrive en tête que dans 4 cantons   : La Cote Sableuse (3), Pyrénées-Catalanes (13), Ribéral (14), Vallée de l'Agly (15).

La majorité départementale évite le pire

La majorité départementale s'en sort finalement pas trop mal au regard des derniers sondages , les binômes peuvent se maintenir dans 12 cantons et arrivent en tête dans 6 d'entre eux : les Aspres (1), Canigou (2), Perpignan 3 (8), Perpignan 6 (11), Vallée de la Têt (16) et Vallespir-Albères (17). la présidente sortante du conseil général, Hermeline Malherbes obtient un des deux meilleurs scores réalisés par les binômes majorité départementale, 36,5 % des voix dans le canton Perpignan 6 (11) devancée de peu par la secrétaire d'Etat en charge des handicapés, Ségolène Neuville, 37,9 % des voix sur le canton Canigou (2). La gauche est encore en mesure de conserver la majorité à l'assemblée départementale dimanche prochain.

Au total dimanche prochain, il y aura sept triangulaires FN / UMP / majorité départementale , cinq duels FN / UMP, quatre duels FN / Majorité départementale et un seul duel PS / UMP.

À lire aussi : > Les résultats du premier tour dans les Pyrénées-Orientales > Le dossier spécial des élections départementales dans les Pyrénées-Orientales

Partager sur :