Politique

Le Front national n'aura pas de groupe parlementaire au Parlement européen

France Bleu mardi 24 juin 2014 à 9:09

Marine Le Pen et Geert Wilders ont échoué à former un bloc eurosceptique
Marine Le Pen et Geert Wilders ont échoué à former un bloc eurosceptique © MaxPPP

Les négociations entre Marine Le Pen et ses partenaires eurosceptiques n'auront pas suffi : le Front national n'aura pas de groupe parlementaire à Strasbourg, contrairement à ce qu'avait promis la candidate du parti d'extrême-droite.

"Nous n'avons malheureusement pas réussi à former une fraction au parlement européen avec six autres partis ", a annoncé Geert Wilders, le chef de file des eurosceptiques néerlandais. Son parti, qui avait conclu un accord avec le Front national, ne pourra pas faire partie d'un groupe parlementaire .

Les partis politiques représentés à Strasbourg avaient jusqu'à lundi pour s'enregistrer en tant que groupe parlementaire. Mais pour cela, il fallait au moins 25 députés issus de sept pays différents . Si le nombre de députés ne semblait pas présenter un problème – à lui seul, le FN en a 24 – il a manqué deux pays à Marine Le Pen pour pouvoir déclarer un groupe.

Le KNP polonais, aux positions homophobes, pas dans le groupe

Pourtant, l'ambition de Geert Wilders et Marine Le Pen était claire : "détruire de l'intérieur " l'Union européenne . Mais "pas à n'importe quel prix " a soutenu le néerlandais, qui a refusé de s'allier au Congrès de la Nouvelle droite (KNP) polonais, aux positions homophobes, et qui souhaite abolir le droit de vote pour les femmes .

Au final, cinq partis vont "poursuivre leur collaboration " explique Geert Wilders : le FN, le PVV (Pays-Bas), le Parti de la liberté (FPÖ) autrichien, la Ligue du Nord en Italie et le Vlaams Belang flamand, en Belgique, "avec pour but de pouvoir former une fraction avant la fin de l'année avec de nouveaux partenaires ". 

Partager sur :