Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements maintenus en vigilance rouge, 53 en orange

Le Front National veut créer la surprise aux élections municipales en Gironde

-
Par France Bleu Gironde

Le FN présentait ce samedi matin ses 15 premières têtes de listes pour les élections municipales de mars 2014 en Gironde. Le mouvement de Marine Le Pen sera présent à la fois dans les grandes villes du département comme en milieu rural sous les couleurs du rassemblement Bleu Marine.

Les 15 premières têtes de liste du Front National pour les municipales en Gironde
Les 15 premières têtes de liste du Front National pour les municipales en Gironde © Radio France

Le Front National affiche ses ambitions pour les élections municipales de mars prochain en Gironde: le parti de Marine Le Pen aura des candidats dans au moins 15 communes de Gironde . Ces 15 premieres têtes de listes ont été présentées samedi matin au siége départemental du mouvement, à Bordeaux.

Présent à la ville comme à la campagne

Le FN sera représenté  dans les grandes villes du département, comme Bordeaux, Mérignac, St Médard en Jalles, Lormont, La Teste ou Libourne, mais aussi en milieu rural comme à Cardan,  Ruch, dans le Libournais, ou à St Seurin de Cursac, dans le Blayais.. Son objectif : faire élire au moins une trentaine de conseillers municipaux dans ces 15 villes.

Lors des dernières élections municipales de 2008, le parti d'extrême-droite n'avait pu présenter que 2 listes. Cette fois, son secrétaire départemental, Jacques Colombier, explique n'avoir aucun mal à recruter des candidats sous les couleurs Bleu Marine.

"C'était une élection difficile pour nous, mais avec l'afflux d'adhérents, nous avons moins de difficultés à recruter".

Le n°1 du mouvement en Gironde explique même - sans donner plus de détails- avoir doublé le nombre d'adhérents en 3 ans en Gironde . Et Jacques Colombier, qui sera lui même tête de liste à Bordeaux, a déjà fait ses comptes.

"Nous comptons avoir avec ses 15 premières listes au moins 30 à 40 conseillers municipaux élus"

Le Front National propose une charte d'action municipale en 10 points à tous ceux qui veulent s'allier avec lui.  10 engagements non négociables, comme le refus de toute augmentation de la fiscalité, ou le refus de subventions aux associations dites "communautaristes".

Des têtes de liste parfois très jeunes

3 de ses 15 têtes de liste FN ont moins de 25 ans, dont Jean-David Eyquem. Agé de 20 ans, il est le secrétaire départemental du Front National Jeunesse et il se présentera à St Jean d'Illac.

"L'âge n'est pas un problème, au contraire, nous voulons vraiment changer les choses"

Bruno Paluteau, chirugien-dentiste à Bordeaux, ménera la liste Rassemblement Bleu Marine à Bégles, où il avait déjà été candidat aux dernières législatives, recueillant 9% des voix sur l'ensemble de la circonscription.

"C'est une terre de mission, mais de nombreux béglais nous rejoignent et nous soutiennent"

Ces listes sont en cours de constitution, et le Front National espère bien en annoncer d'autres en Gironde d'ici quelques semaines.

 

"Nous comptons avoir au moins 30 à 40 conseillers municipaux en Gironde"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess