Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Valence : le génocide arménien s'invite dans la campagne

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche
Valence, France

Le Comité du 24-avril de la Drôme et d'Ardèche qui représente la communauté arménienne de nos deux départements demande le retrait d'un candidat de la liste AVEC soutenue par Europe-écologie Les Verts et la France Insoumise car ce candidat tient selon eux des propos négationnistes sur Facebook.

Archives. Cérémonie de commémoration officielle du génocide arménien devant le monument aux morts de Valence
Archives. Cérémonie de commémoration officielle du génocide arménien devant le monument aux morts de Valence © Radio France - David Meilhac

La comité du 24 avril demande le retrait de ce candidat d'AVEC pour des propos tenus sur Facebook il y a plusieurs mois. L'homme écrit en turc et parle du "prétendu génocide arménien". Il poursuit : "vivre dans cette ville (NDLR : Valence) est une torture car elle est contrôlée par les Arméniens." Des propos repérés par les jeunes du comité national du 24-avril mais que personne n'avait dénoncés auparavant. 

Manœuvre politique ? 

Pourquoi un tel agenda ? Attendre d’être à quelques jours de la clôture des listes pour demander le retrait du candidat ? "Parce que nous n'avons vu la liste complète que le 21 février dernier et que nous ne sommes pas des traqueurs de négationnistes comme il y a eu avant des chasseurs de nazis" affirme Krikor Amirzayan. Mais la donne a changé avec l’annonce de la candidature de ce colistier selon Krikor Amirzayan : 

"Il s’engage en politique dans une liste de la république française. Or, la France a reconnu le génocide. Il n'a donc pas sa place dans la politique française."

Le co-président du comité du 24-avril poursuit : "il n'y a pas d’arrière-pensée politicienne, au contraire on est proche de Michèle Rivasi, la députée européenne qui a défendu la reconnaissance du génocide arménien et qui est présente sur cette liste". Le comité national arménien aurait même conseillé au comité de Drôme Ardèche de tenter de régler le problème discrètement, en contactant d'abord la députée. Mais retenue à l’étranger, elle n’était pas joignable. C'est donc son équipe qui aurait mis en relation le comité drômois avec l'une des deux têtes de liste valentinoise. 

Un communiqué de presse mais pas de retrait

Cette dernière aurait demandé 24 heures de délai pour régler l'affaire, mais la réponse officielle de la liste n'a pas convaincu le comité arménien. Voilà pourquoi  le comité du 24-avril rend l'affaire publique. Dans un communiqué écrit, la liste AVEC se dit victime d'un chantage et déplore que la douleur mémorielle des Arméniens soit utilisée à des fins électoralistes. 

Communiqué de presse de la liste AVEC  - Aucun(e)
Communiqué de presse de la liste AVEC - capture d'ecran

Annie Roche, co-tête de liste, assure qu'aucun négationniste n'est toléré dans les rangs : "la liste Valence en commun n'a jamais remis en question l'existence du génocide. Tous les colistiers ont signé cet engagement.

"Il est hors de question de travailler avec des gens qui nieraient ce génocide."

La candidate précise : "nous sommes et serons toujours attachés à l'expression culturelle des citoyens quelle que soit leur communauté d'origine mais nous ne permettrons jamais à aucun communautarisme de s'introduire dans les politiques publiques, c'est très clair." Le comité du 24-avril a décidé de ne pas porter l'affaire devant la justice. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu