Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Emmanuel Macron réunit son gouvernement ce lundi pour préparer une rentrée sous tension

lundi 28 août 2017 à 7:49 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

Emmanuel Macron réunit ce lundi matin à l'Élysée un séminaire gouvernemental pour affronter une rentrée sous tension : les ordonnances de la loi travail doivent être présentée ce jeudi. Ce lundi après-midi, le Président organise une rencontre entre chefs de gouvernement européens et africains.

Emmanuel Macron réunit son gouvernement à l'Élysée ce lundi matin, alors que la rentrée sociale s'annonce tendue.
Emmanuel Macron réunit son gouvernement à l'Élysée ce lundi matin, alors que la rentrée sociale s'annonce tendue. © AFP - Hristo Rusev

Emmanuel Macron, en forte chute dans les sondages après trois mois de présidence, réunit lundi matin à l'Elysée son gouvernement au grand complet pour affronter une rentrée sous tension, avec la présentation dès jeudi des très décriées ordonnances réformant le droit du travail.

La loi travail lance la rentrée sociale

Les ordonnances de la loi travail doivent être officiellement présentées jeudi avant leur transmission aux partenaires sociaux qui siègent dans les instances paritaires consultatives. Leur publication au Journal officiel est prévue autour du 25 septembre. Lundi matin, selon l'Elysée, "trois grands piliers" sont à l'ordre du jour du séminaire gouvernemental: "les réformes structurelles déjà engagées", "les choix budgétaires pour rétablir la capacité d'investissement de la France" et "la revue des feuilles de route quinquennales de chaque ministère".

Un mini-sommet Europe-Afrique pour la rentrée internationale

Au plan international, après une tournée en Europe de l'Est sur la question des travailleurs détachés qui a tourné à l'affrontement verbal avec la Première ministre polonaise Beata Szydlo, le président français organise lundi après-midi à l'Elysée une rencontre entre chefs de gouvernement européens (Allemagne, Italie, Espagne) et dirigeants africains (Tchad, Niger, Libye) pour tenter de conjuguer les efforts face à la crise migratoire. Emmanuel Macron déclinera ensuite mardi les grands axes de sa politique étrangère devant la Conférence des ambassadeurs.

Le gouvernement promet de mieux expliquer ses réformes

"Il y a une difficulté. Mais il ne faut pas regarder uniquement les sondages pour gouverner", a plaidé dimanche le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, sur BFMTV. "Les Français considèrent que nous n'allons pas assez vite. On n'a pas su suffisamment donné de sens, d'explication, de pédagogie aux choses, et on a eu un mois de juillet qui était très budgétaire", a jugé le secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement, en référence aux polémiques sur les emplois aidés ou la baisse des aides au logement. Le chef de l'Etat pourrait d'ailleurs s'exprimer à la rentrée. "Il ne s'interdit rien", a dit son porte-parole.