Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Grand Débat : les cahiers citoyens sont collectés dans les préfectures avant de partir pour Paris

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

On pouvait écrire ses propositions pour le Grand Débat jusqu'au 20 février. Désormais les préfectures collectent ces cahiers pour les transmettre à la bibliothèque nationale de France à Paris. C'était le cas ce vendredi 22 février à Tarbes.

quelques cahiers citoyens
quelques cahiers citoyens © Radio France - Marie-line Napias

Les préfectures ressemblent à des salles de classe ces jours-ci.  Elles sont en train de collecter les fameux cahiers citoyens ouverts dans les mairies. L’initiative est née du mouvement des gilets jaunes et du Grand Débat. Les cahiers ont été fermés mercredi. A Tarbes, il y a de tout, cahiers à spirales, cahiers reliés, liasses de feuilles tenues par un élastique. Dans les Hautes-Pyrénées, 243 communes avaient ouvert des cahiers, 135 sont déjà revenus, parfois il n'y a pas un mot, parfois des pages entières d'écriture. Certains ont déposé des textes dactylographiés. Les présidents des associations des maires du département ont feuilleté ces cahiers. Gérard Clavé, le maire de Bartrès, est le président des maires ruraux, ils ont rédigé une synthèse.

Gérard Clavé, le président de l'association des maires ruraux des Hautes-Pyrénées

Le pouvoir d'achat, la suppression de l'ISF, les retraites augmentées, la CSG à supprimer pour les retraités, l'insécurité. Des revendications au niveau communal ou rural il n'y en a pas. On ne parle pas d'agriculture, ni d'emploi non plus. Les communes qui sont proches des grandes villes où les gens se déplacent en voiture, on n'a pas eu de demandes pour des transports collectifs qui sont moins coûteux.

Les cartons de cahiers citoyens en attente d'être photocopiés
Les cartons de cahiers citoyens en attente d'être photocopiés © Radio France - Marie-line Napias

Viviane Artigalas, est présidente de l'association des maires du département des Hautes-Pyrénées et sénatrice. Elle aussi a feuilleté les cahiers pour repérer les propositions que reviennent le plus souvent. 

Viviane Artigalas, sénatrice des Hautes-Pyrénées

La question du pouvoir d'achat, le quinquennat d'avant, ce qui était mis en avant c'était l'emploi, c'était au cœur des préoccupations de nos citoyens, et l'avenir de nos jeunes. Moi j'ai été étonnée de voir qu'il n'y avait pas grand chose sur l'école, alors qu'on a des problématiques de suppressions de postes dans le département... Ce passage comme ça d'un coup à d'autres problématiques m'a beaucoup étonné. L'abandon du service public, le tout numérique, les mairies deviennent les seuls services publics de proximité qui restent, c'est quelque chose qui apparaît spécifiquement dans les doléances du milieu rural.  

Certaines mairies ont fait des efforts de présentation
Certaines mairies ont fait des efforts de présentation © Radio France - Marie-line Napias

Ces cahiers, une fois photocopiés sont acheminés vers la préfecture de région à Toulouse, puis à Paris. C'est à la bibliothèque nationale de France, qu'ils vont être numérisés pour être mis en ligne et consultables par tous les citoyens. Et puis surtout, les propositions vont être synthétisées sous le contrôle des garants du Grand Débat, pour être transmises au gouvernement. 

Brice Blondel, préfet des Hautes-Pyrénées

Trois principes : exhaustivité, aucune contribution ne sera laissée de côté ; transparence : toutes ces contributions seront accessibles en ligne ; neutralité : l'analyse qui en sera faite, sera faite sous l’œil attentif des garants. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess