Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le grand débat national s'invite chez le Secours Catholique

vendredi 1 février 2019 à 19:07 Par Romeo Van-Mastrigt, France Bleu Gard Lozère

Le Secours Catholique organise des "rencontres citoyennes" dans le Gard pour recueillir les propositions des bénévoles et des bénéficiaires.

Les propositions d'un groupe de parole au Secours Catholique de Nîmes
Les propositions d'un groupe de parole au Secours Catholique de Nîmes © Radio France - Roméo Van Mastrigt

Gard, France

10 personnes dans une salle, assis en rond, se font passer un stylo de mains en mains. Il permet de prendre la parole au sein du groupe. Ces bénévoles et bénéficiaires du Secours populaire de Nîmes participent aux "rencontres citoyennes" de l'association. L'occasion de débattre autour de 4 thèmes : "ce qui vous met en colère", "la participation politique", "le bien commun" et "les générations futures". Chacun y va de sa proposition, de la plus banale à la plus farfelue.

Un moment de partage

"C'est surtout un moment de partage, pour échanger et construire ensemble. On est pas là pour se fâcher", indique Jocelyne, bénévole du Secours Catholique depuis plus de 9 ans. Il y a parfois quelques blancs entre deux suggestions, mais "il suffit de creuser le sujet pour libérer la parole", explique Neslim, l'animatrice du débat, en service civique dans l'association.

Le but : représenter les plus pauvres, "ceux que l'on ne voit pas sur les ronds-points, ceux qui ne vont pas manifester en gilet jaune", précise Eric Thimel, le délégué départemental du Secours Catholique.

7 autres séances

A la fin de la séance, 9 pages de propositions ont été griffonnées par la scripte de la séance. Elles sont ensuite affichées dans le hall des locaux du Secours Catholique, rue Briçonnet. 7 autres séances sont organisées dans le Gard (le 04 à Roquemaure et Bagnols-sur-Cèze, le 07 à Pont-Saint-Esprit). Tous les résultats de ces rencontres citoyennes seront ensuite envoyés au siège de l'association à Paris pour être transmis au Gouvernement.