Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Grand débat national : un succès dans les Vosges

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Lancé le 18 janvier dernier, le grand débat national a été un succès dans les Vosges. La population s'est mobilisée, surtout dans les communes rurales ou le sentiment de "traitement inégal" est le plus fort.

Le préfet des Vosges Pierre Ory, rend compte des résultats du grand débat national dans le département
Le préfet des Vosges Pierre Ory, rend compte des résultats du grand débat national dans le département © Radio France - Hervé Toutain

Épinal, France

La participation des vosgiens au grand débat national a été importante. "Un franc succès pour un exercice inédit" souligne le préfet Pierre Ory. Sur les 507 communes que compte le département, 288 ont ouvert un cahier de doléances et de propositions. Ce qui place les Vosges en tête pour la participation à cette "expression citoyenne", dans le Grand-Est. 

En parallèle, 86 réunions d'initiative locale ont été organisées dans le département à l'initiative des maires. Le site internet granddebat.fr a reçu quant à lui plus de 8.000 contributions directes.

Pouvoir d'achat et fiscalité en tête des préoccupations

Sans surprise, les questions liées au pouvoir d'achat, à la fiscalité et à la citoyenneté sont en tête des préoccupations. Mais les Vosges, département rural à aussi des revendications spécifiques : Maintien des services publics et des commerces de proximité, développement  des transports en commun et inquiétude quant au vieillissement de la population et au "décrochage informatique". 

Les maires ont été le fer de lance de ce grand débat national dans le département. "Des élus isolés et qui se sentent souvent méprisés", constate amer Michel Fournier. Le président de l'association des maires ruraux des Vosges, veut rétablir une relation de confiance et d'écoute entre Paris et les territoires. "Sinon rien ne se fera, quelque soit la volonté du Président Emmanuel Macron".