Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le groupe d'opposition "Saint-Étienne En Marche" contraint de disparaître

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Deux des trois rescapés du groupe En Marche à la mairie de Saint-Étienne (Loire) annoncent rejoindre celui de Divers gauche ce jeudi. Lionel Saugues, dernier à siéger, ne peut constituer un groupe à lui seul.

Pierre Fayol-Noireterre
Pierre Fayol-Noireterre © Maxppp - CELIK ERKUL

Saint-Étienne, France

Pascale Marron et Pierre Fayol-Noireterre annoncent ce jeudi dans un communiqué quitter le groupe Saint-Etienne En Marche de la mairie. Les deux conseillers municipaux d'opposition rejoignent le groupe Divers gauche constitué de Nadia Semache,  André Friedenberg et Florent Pigeon. Lionel Saugues reste seul rescapé de ce groupe.

Or, le règlement municipal stipule qu'un groupe doit être constitué d'au moins deux membres. Saint-Etienne En Marche semble ainsi contraint de disparaître. Lionel Saugues serait "en train de réfléchir à la suite" nous dit un de ses proches.

"Notre volonté c'est de préparer les élections municipales, de se rassembler le plus possible" — Pierre Fayol-Noireterre

Pierre Fayol-Noireterre commente sa décision au micro de France Bleu Saint-Etienne Loire " Notre volonté c'est de préparer les élections municipales, de se rassembler le plus possible [..] on va réfléchir tous ensemble à comment travailler et se rassembler dans l'intérêt des Stéphanois [...] vous avez bien vu qu'aujourd'hui y compris Monsieur Collomb à Lyon ou Monsieur Perdriau font des choses sans étiquette, je pense que ça correspond à l'attente des Français".

RÉACTION - Pierre Fayol-Noireterre explique sa décision

Le référent En Marche dans la Loire ne veut pas rentrer dans la polémique et dit respecter ces décisions. Jean-Louis Gagnaire souhaite un rassemblement le plus large possible, "il faut que les élus se comportent de manière responsable" dit-il. 

Jean-Louis Gagnaire avait promis l'annonce d'une liste En Marche pour les prochaines élections municipales à l'automne dernier, elle se fait toujours attendre.