Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le groupe LREM à Saint-Étienne reste silencieux sur l'affaire Benalla

dimanche 22 juillet 2018 à 18:11 Par Marion Aquilina, France Bleu Saint-Étienne Loire

Alors que l'affaire Benalla prend de plus en plus d'ampleur, les élus La République En Marche de Saint-Étienne font le choix de se taire sur le sujet. En revanche, il semble qu'ils préfèrent critiquer le déplacement de Gaël Perdriau au Maroc ces derniers jours.

Alexandre Benalla et Emmanuel Macron
Alexandre Benalla et Emmanuel Macron © Maxppp - Philippe Wojazer

Loire, France

Les élus LREM à Saint-Etienne essaient-ils de détourner l'attention pour ne pas parler de l'affaire Benalla ? C'est en tout cas l'avis de la majorité municipale de Saint-Etienne. Les deux groupes politiques ont échangé des communiqués de presse ce samedi 21 juillet et ce dimanche 22 juillet 2018. L'échange étonne et détonne un peu en ce moment puisque les élus La République En Marche à Saint-Etienne ont décidé de prendre la parole non pas sur l'affaire Benalla mais sur le déplacement de Gaël Perdriau, au Maroc. 

C'est à se demander sur quelle planète vit le groupe Saint Etienne en Marche qui a décidé de pointer du doigt "le manque total de transparence du maire" sur ce voyage au Maroc. Il critique aussi le fait que sur place il n'y avait personne pour représenter l'industrie, les universités ou encore le savoir faire en matière de design. Pour être encore plus brillants dans leur rôle de justiciers, les élus LREM promettent qu'ils feront tout pour s'assurer que les expéditions de Gaël Perdriau "ne sont pas de simples voyages entre amis aux frais des contribuables stéphanois".

Le lendemain, la réponse arrive. Les élus Les Républicains se justifient. Le groupe de la majorité municipale dit "défendre les intérêts des Stéphanois à chaque fois qu'ils sont menacés", en rappelant notamment le boycott de la réunion sur l'A45. Le groupe interpelle aussi La République en Marche sur l'affaire Benalla : "LREM Saint-Etienne cherche de manière désordonnée, trahissant une réelle fébrilité, à détourner l'attention [...]. On aimerait pourtant les entendre sur cette sombre affaire où il apparaît que monsieur Benalla aurait bénéficié de la protection présidentielle dans la plus pure tradition de la France de l'Ancien Régime".