Politique DOSSIER : LE + INFO de France Bleu Bourgogne

LE + INFO - Les trois idées reçues sur le modèle économique français

Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne mardi 21 mars 2017 à 11:48

Pierre Antoine Kern, le président du Medef en Côte d'Or
Pierre Antoine Kern, le président du Medef en Côte d'Or © Radio France - Stéphane Parry

Baisse des charges patronales et des cotisations salariales, relance de la compétitivité, de tout les programmes économiques, le Medef se sent proche des propositions de François Fillon. Pierre Antoine Kern, le président du Medef de Côte-d'Or était ce mardi l'invité de France Bleu Bourgogne.

Faut-il changer le modèle économique? A cette question, Pierre-Antoine Kern répond, non. "'Tout simplement parce que le modèle économique est mondial. Les économies sont imbriquées les unes avec les autres. La France ne peut pas décider de changer seule le système, on ne ferait que se replier sur soi-même, c'est absurde et dangereux", affirme le patron du Medef en Côte-d'Or. "En revanche, on peut améliorer notre performance sur le marché mondial, en rendant nos entreprises plus compétitives", ajoute Pierre-Antoine-Kern.

Contre l'augmentation du SMIC à 1300 euros net

A la proposition d'augmenter le SMIC à 1300 euros net, le président du Medef oppose un non catégorique. "A court terme, il y a beaucoup d'entreprises qui déposeraient le bilan si on augmentait de 200 euros le SMIC. On ne peut pas le faire dans l'état actuel de notre économie. Par contre si demain on a une économie plus compétitive avec des charges moins élevées, peut-être que ce sera possible".

Les trois idées reçues sur le modèle économique français :

1) On peut effacer la dette de la France (2200 milliards d'euros, NDLR)

Faux : la dette de la France est détenue à 60 % par des investisseurs étrangers. Si nous décidions de nous soustraire à nos obligations, d'abord la France perdrait son statut de grande puissance au niveau mondial, la France subirait des contre-coups de cette absence d'engagements et on aurait des mesures de rétorsion de la part de plusieurs pays qui saisiraient les avoirs des entreprises et de l'Etat à travers le monde. L'idéal serait de ramener la dette à 60 % du PIB.

2) Il y a trop de fonctionnaires en France

Vrai : la France compte plus de fonctionnaires que ses voisins étrangers comme l'Allemagne et l'Angleterre. Il y a certainement un effort à faire en matière d'organisation.

3) Si on taxe les entreprises, elles iront s'installer à l'étranger

Vrai : pour certaines usines, c'est même une question de survie. Elles sont obligées de s'installer à l'étranger pour conserver un coût moyen pondéré supportable pour continuer à vendre avec des marges et poursuivre leur développement.