Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le maire d'Anglet prévoit d'investir 120 millions d'euros pour sa ville d'ici à 2026

-
Par , France Bleu Pays Basque

Invité de France Bleu Pays Basque ce jeudi, le maire d'Anglet, Claude Olive, a fait le point sur les projets qu'il veut mener durant son deuxième mandat. L'élu prévoit d'investir 120 millions d'euros pour sa ville.

Claude Olive, maire Les Républicains d'Anglet au Pays Basque
Claude Olive, maire Les Républicains d'Anglet au Pays Basque © Radio France - Sonia Ghobri

La crise sanitaire a plombé les finances de plusieurs communes mais ce n'est pas que le cas d'Anglet. En 2020, la pandémie a coûté entre 800.000 et un million d'euros à la municipalité mais l'édile Claude Olive rassure : "les finances de la ville sont très saines. La capacité de désendettement est de trois ans et demi, ce qui est très correcte". 

120 millions d'euros d'investissement à Anglet d'ici à 2026

Le maire Les Républicains d'Anglet fixe un plan d'investissement plus important que lors de son premier mandat : 120 millions d'euros sur les cinq prochaines années contre 95 millions entre 2014 et 2020. "Il faut continuer à vivre. 70% des activités des entreprises sont données par les collectivités. On ne peut pas arrêter", a déclaré Claude Olive, ce jeudi 18 février sur France Bleu Pays Basque. 

Un centre aqualudique à la Barre 

Plusieurs grands chantiers vont être lancés, dont un centre aqualudique. Il devrait voir le jour en 2025 sur l'emplacement de l'ancien camping de la Barre. La municipalité n'a pas encore obtenu les autorisations mais Claude Olive indique "que les feux sont au vert". Le maire a rencontré les services de l'Etat, dont l'ancien et le nouveau sous-préfet de Bayonne. S'agira-t-il d'un d'équipement de l'agglomération ou d'un équipement de la ville ? La question du financement n'a pas encore été tranchée. Le projet est estimé entre 15 et 20 millions d'euros. Ce centre aquatique est nécessaire selon Claude Olive : "Je suis à la tête d'une ville de près de 40.000 habitants, avec plus de 2.800 enfants scolarisés à Anglet j'ai une piscine de 25 mètres avec quatre lignes d'eau. C'est insuffisant ! Quand je vois le nombre de bassins à Bayonne, qui compte 50.000 habitants, je me dis qu'il nous manque quelque chose. La structure explose. Nous devons répondre aux sportifs, aux scolaires et aux familles. C'est une nécessité, nous devons répondre aux besoins des Angloys".   

L'agrandissement de la médiathèque 

Face à l'engouement pour la bibliothèque ( 365.000 prêts de livres par an), la ville d'Anglet va investir neuf millions d'euros pour la rénover, la moderniser et l'agrandir. Le chantier sera livré en 2024. La galerie Pompidou disparaîtra pour laisser place aux étagères de bouquins. Mais elle réapparaîtra. Une nouvelle galerie sera construite face à la villa Beatrix Enea, en 2024 également. Les travaux coûteront deux millions d'euros. 

Par ailleurs, la ville va débloquer 600.000 euros par an afin d'entretenir et rénover les écoles. 

Le cimetière de Blancpignon : la dernière parcelle libre de tombes
Le cimetière de Blancpignon : la dernière parcelle libre de tombes © Radio France - Jacques Pons

Le cimetière du Blancpignon va également s'agrandir sur 1,7 hectare "afin de garantir l’autonomie foncière de la collectivité pour les besoins funéraires des 30 prochaines années", indique la municipalité. Un chantier à deux millions d'euros. 

Pas plus de 350 permis de construire par an 

Un autre dossier, non des moindres, est sur le bureau du maire. Les Angloys vont voir apparaître de nouvelles constructions dans les prochaines années. La mutation du secteur de Larochefoucauld se poursuit. Une enveloppe de dix millions d'euros est prévue pour les nouveaux aménagements. Claude Olive veut en faire un quartier avec sa propre identité, qui fera le lien entre les deux artères principales de la ville : la départementale 810 et la boulevard du BAB. L'objectif est "d'apaiser" ces deux anciennes voies rapides, pour les rendre plus urbaines. Des commerçants s'y sont installés. Puis une centaine de logements "à taille humaine", vont y être bâtis, dont près de la moitié pour l'habitat social. 

Au quartier des Quatre Cantons, le centre technique communal va laisser place à des logements à partir de 2024
Au quartier des Quatre Cantons, le centre technique communal va laisser place à des logements à partir de 2024 - Ville d'Anglet

Des constructions sont également au programme, quartier des Quatre Cantons, puisque le centre technique municipal va être déplacé à la zone d'activité Melville-Lynch. Ce déménagement à 13 millions d'euros est prévu à la fin de l'année. Deux hectares vont se libérer. De nouveaux habitants devraient emménager dans trois ans. 

Une maison pour seniors va voir le jour derrière le parking du Carrefour, du centre commercial BAB 2. L'édile indique qu'il s'agira d'un quartier intergénérationnels. Des logement sociaux seront construits.   

Alors Anglet va-t-elle voir sa population augmenter ? Claude Olive répond par la négative. Le maire souligne qu'il y a environ 40.000 habitants. "Ce chiffre stable depuis le dernier recensement en 2018 alors que Bayonne en a gagné près de 6.000". Puis, l'élu indique que le Plan local d'habitat (PLH) prévoit la construction de 350 logements neufs par an à Anglet dont 200 en habitat social. Ce sera une obligation. Le PLH n'a pas encore été voté "mais c'est ce qui est dans les tuyaux",  précise Claude Olive. Toutefois, il promet de ne pas signer un permis de construire de plus. "Lors de mon premier mandat, sept hectares ont été sauvegardés de la construction pour favoriser la place de la nature à Anglet", souligne l'élu. 

La reforestation du Pignada prévue en 2022

La transition écologique est l'une de ses priorités pour ce deuxième mandat. La ville d'Anglet prévoit une enveloppe de 500.000 euros par an pour son plan vélo. 

La replantation de la forêt du Pignada à Anglet est prévue en 2022
La replantation de la forêt du Pignada à Anglet est prévue en 2022 - Ville d'Anglet

Le changement climatique sera aussi pris en compte pour la reforestation du Pignada, qui porte encore les stigmate de l'incendie de juillet 2020. "A mon âge, je ne reverrai pas la forêt que j'ai connu, c'est certain. Mais il faut se projeter pour les générations futures. Donc, nous avons coupé environ 55 hectares de forêt. Nous devons laisser faire le vide sanitaire". Ensuite, les services de la ville vont travailler avec des experts pour choisir les essences à utiliser. "Nous allons sélectionner les essences  à planter en fonction du dérèglement climatique que l'on connaît". La replantation est prévue en 2022.

Des caméras de vidéo-surveillance pourraient être installées dans les prochains mois à Anglet, afin de lutter contre les incivilités.

De nouveaux vaccins et une distribution de masques 

La dotation de vaccins augmente à partir de ce lundi 22 février à Anglet. La ville va recevoir 360 doses par semaine contre 288 actuellement. Toutefois, tous les rendez-vous sont donnés pour les prochaines semaines à l'espace Océan, où est installé le centre de vaccination. Un numéro vert est mis en place pour tout renseignement : 0800 800 928.  

Pour la rentrée, les écoliers angloys vont recevoir cinq masques en tissus de catégorie 1. C'est une norme obligatoire depuis le 8 février. La mairie d'Anglet décide donc de refaire une distribution dans les écoles publiques et privées, pour que tous les enfants soit équipés. Cela représente 8530 masques. 

Claude Olive, maire Les Républicains d'Anglet était l'invité de France Bleu Pays Basque ce jeudi. Interview à (ré)écouter ci-dessous. 

Claude Olive, maire Les Républicains d'Anglet était l'invité de France Bleu Pays Basque

Choix de la station

À venir dansDanssecondess