Politique

Le maire d'Auros en sud-Gironde renonce aux municipales : "Ça prend beaucoup d'énergie"

Par Stéphanie Brossard, France Bleu Gironde vendredi 7 mars 2014 à 10:19

Les élections municipales se déroulent les 23 et 30 mars.
Les élections municipales se déroulent les 23 et 30 mars. © Maxppp

Il fait partie des maires qui ont décidé de ne pas repartir au combat. Stéphane Savigneux jette l'éponge. Il ne se représente pas le 23 mars pour briguer un autre mandat à Auros dans le Sud-Gironde. <em>"Trop de paperasseries et de tracasseries administratives"</em>, explique-t-il à France Bleu Gironde ce vendredi.

Le dépôt des listes pour les élections municipales du 23 mars est terminé depuis ce jeudi 18 heures. Un peu plus de 326.000 candidats ont été enregistré en préfecture, 64 communes n'ont pas de volontaires , dont une seule commune de plus de 1.000 habitants en France : Gironde-sur-Dropt . Il n'y aura donc pas d'élections dans ces communes le 23 mars.

À Auros, le maire a décidé de jeter l'éponge, par lassitude face aux difficultés administratives principalement

"Être maire, ce sont énormément de contraintes administratives. On est en permanence gêné et non pas accompagné par la préfecture et l'État."

"Les intérêts privés sont souvent supérieurs aux intérêts publics et ça c'est vraiment pesant. Ça ne m'étonne pas que peu de monde ne veuille s'engager aujourd'hui. Ça prend beaucoup d'énergie" — Stéphane Savigneux, maire d'Auros en sud-Gironde pour encore quelques semaines

Stéphane Savigneux maire d'Auros

Partager sur :