Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le maire de Caen Joël Bruneau chahuté par des manifestants lors de l'inauguration de la place de la République

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Tensions autour de la nouvelle place de la République à Caen. Peu de temps avant son inauguration à 16h samedi 23 novembre 2019, une centaine de militants écologistes a occupé l'estrade où le maire de la ville Joël Bruneau devait tenir un discours. Certains ont approché l'élu.

Le maire de Caen Joël Bruneau (à droite) lors de l'inauguration de la partie Est de la place de la République
Le maire de Caen Joël Bruneau (à droite) lors de l'inauguration de la partie Est de la place de la République © Radio France - Marcellin Robine

Caen, France

Des militants écologistes d'Extinction Rebellion, Action Climat Désobéissance Caen et Unis pour le climat ont perturbé l'inauguration de la partie Est de la place de la République dans le centre-ville de Caen. Vers 15h samedi 23 novembre, ils ont fait leur apparition sur les pavés tout neufs avec des pancartes et en reprenant des chants de Noël détournés en slogans contre la transformation de la place. Une cinquantaine d'arbres doit être abattue pour construire un centre commercial sur la partie Ouest.

Le maire de Caen Joël Bruneau n'a pas fait son discours sur l'estrade installée pour l'occasion mais à l'abri de la pluie sous un barnum. Des militants l'ont interpellé lorsqu'il a approché des jets d'eau de la place. Certains ont tenté de le bousculer et ont essayé d'arracher le téléphone d'un journaliste avant de partir manifester dans les rues de Caen.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu