Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Thierry Falconnet, le maire de Chenôve, a défendu les quartiers défavorisés auprès de Jean Castex

-
Par , France Bleu Bourgogne, France Bleu

Le maire de Chenôve participait ce lundi 23 novembre à une vidéo-conférence avec le premier ministre pour demander que 1% du plan de relance soit consacré aux quartiers défavorisés. Le message semble être bien passé auprès de Matignon.

Thierry Falconnet, maire PS de Chenôve, dans son bureau en juillet 2019
Thierry Falconnet, maire PS de Chenôve, dans son bureau en juillet 2019 © Radio France - Lucas Martin-Brodzicki

Le gouvernement a assuré ce lundi que 1% des 100 milliards d'euros du plan de relance serait bien destiné aux quartiers défavorisés. Une promesse faite à l'issue d'une visio-conférence entre des élus, dont faisait partie le maire de Chenôve, Thierry Falconnet en tant que président de l'association des maires "Villes et Banlieue". 

"Ce qui ressort de cet échange d'une heure et demie, c'est que nous avons été écoutés, maintenant nous voulons être entendus", résume l'élu. Il s'interroge également sur l'organisation sur le terrain pour que "ces moyens déployés arrivent sur nos territoires". Le collectif des maires du 14 novembre qui regroupe 185 élus demande une meilleure coordination des nombreux dispositifs proposés par l'Etat en matière de formation et d'emploi.

Thierry Falconnet : "dans nos quartiers se qui pêchent, c'est l'accès aux droits pour les habitants"

Un Conseil national des solutions sera lancé le 14 décembre à Roubaix. "Il devra normalement accompagner cette volonté affichée du gouvernement de mettre en place les moyens nécessaires pour lutter contre les effets de cette crise sanitaire, économique et sociale dans les quartiers populaires." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess