Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le maire de Gouesnou apporte son parrainage à... Alain Juppé !

vendredi 3 mars 2017 à 5:50 Par Benjamin Bourgine, France Bleu Breizh Izel

A l'image d'autres élus et d'autres maires, le premier magistrat de Gouesnou, dans le Nord-Finistère, appelle François Fillon à retirer sa candidature. Il publie même son parrainage pour Alain Juppé dans un post Facebook.

Le parrainage de Stéphane Roudaut pour Alain Juppé
Le parrainage de Stéphane Roudaut pour Alain Juppé - Capture d'écran Facebook

Gouesnou, France

Il le dit publiquement, et avec une photo s'il vous plait ! C'est un post qui affiche clairement la demande de Stéphane Roudaut : sur Facebook, il a publié une photo de son parrainage, sa fiche adressée au conseil constitutionnel, pour soutenir un candidat même pas déclaré, Alain Juppé. Est-ce bien sérieux, M. le Maire ? " Moi je crois que le manque de sérieux est dans le maintien d'une candidature qui n'a aucune crédibilité et aucune chance de gagner, répond Stéphane Roudaut. Attendons ce que vont dire les instituts de sondages, mais moi je crois que nous allons constater une chute vertigineuse des intentions de vote et je ne peux pas m'en satisfaire ".

Le manque de sérieux, c'est le maintien d'une candidature qui n'a aucune crédibilité - Stéphane Roudaut

L'autre argument de Stéphane Roudaut pour répondre à l'appel de Georges Fenech, c'est la question de la future campagne des législatives. "Il avait indiqué que lui mis en examen, il ne se présenterait pas. Il fait une entorse à ce qu'il a prononcé. Nous, constamment sur le terrain, le message que nous portons n'est pas audible, car nous sommes constamment ramenés aux affaires !"