Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le maire de Libourne propose d'accueillir les réfugiés irakiens

vendredi 8 août 2014 à 18:40 Par Florence Pérusin, France Bleu Gironde

Philippe Buisson lance un appel au ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve: si la France décide d'organiser l’accueil sur son sol des populations chrétiennes d'Irak, le maire est prêt à mettre à disposition les locaux de l'ancienne école des sous officiers de gendarmerie pour héberger temporairement ces populations.

Philippe Buisson, maire PS de Libourne
Philippe Buisson, maire PS de Libourne © Maxppp

Des locaux qui sont libres à Libourne depuis 3 ans et qui appartiennent à la Communauté d'Agglomration de Libourne présidée par Philippe Buisson. Comme la ville l'avait déjà fait il y aune dizaine d'années avec les populations kosovares , le maire propose cette fois d'accueillir les chrétiens d'Irak victimes selon lui d'un vrai génocide.

"La France a" selon le maire socialiste, "le devoir d'accueil de ces populations". La ville de Libourne a de son côté une tradition d'accueil des populations réfugiées, mais surtout une logistique grâce à l'école des sous-officiers de la gendamrie dont les locaux sont vacants depuis 3 ans.

"Je propose que nous Libourne puissions faire notre part d'effort dans l'acceuil de ces populations réfugiées d'Irak" — Philippe Buisson

Si le gouvernement et le Chef de l'Etat décident donc de se lancer dans une action concertée de rappatriement de ces populations, elles pourront en partie trouver un toit en Gironde à Libourne.

Philippe Buisson: "La France a le devoir d'accueillir les Chrétiens d'Irak"