Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le maire de Limoges, "attelé à la tâche de la rentrée"

mercredi 5 septembre 2018 à 10:36 Par Fabienne Joigneault, France Bleu Limousin

Le maire de Limoges Emile-Roger Lombertie était l'invité de France Bleu Limousin ce mercredi matin. Au menu : les soucis du gouvernement et les affaires de la ville.

Pour Emile-Roger Lombertie, il n'y a pas "de nouveau monde ou d'ancien monde"
Pour Emile-Roger Lombertie, il n'y a pas "de nouveau monde ou d'ancien monde" - Thomas Jouhannaud / PHOTOPQR/POPULAIRE DU CENTRE/MAXPPP

Limoges, France

Démission de Nicolas Hulot, hésitations sur le prélèvement à la source, affaires : la rentrée est compliquée pour le gouvernement. "C'est l'arrivée des réalités par rapport au nouveau monde !", commente Emile-Roger Lombertie, "moi, je ne crois pas au nouveau monde et à l'ancien monde, nous sommes dans une société très complexe et le rôle des élus c'est d'être humbles  et de s'atteler à la tâche". Le maire de Limoges répondait à 8h15 aux 3 questions de Françoise Pain, sur France Bleu Limousin. 

Le maire de Limoges ironise sur la "macronie", et à la question de savoir si le gouvernement cherche à séduire les maires des grandes villes en vue des municipales, il reconnaît qu'il y a "toujours des arrières-pensées politiques". Il n'empêche, si Limoges bénéficie du programme Action Coeur de Ville, ce n'est pas de la cajolerie, mais parce que "nous avions un programme qui rentrait tout à fait dans sa politique". 

Évasif sur les municipales

Emile-Roger Lombertie ne dit pas expressément s'il serait prêt, en cas de nouvelle candidature aux municipales, à prendre des  gens de LREM sur sa liste. "Je serais prêt à continuer ce que j'ai fait avec des gens intéressés par la dynamique de notre territoire et ouverts", répond-il.  Quant à la future communauté urbaine, "ce n'est pas le statut mais l'engagement qui compte", dit-il, évoquant un "énorme travail pour que l'établissement politique deviennent un établissement de coopération", avec l'ambition de dégager beaucoup plus d'activité économique.