Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le maire de Marigny-le-Lozon, Fabrice Lemazurier, est candidat à la présidence de Saint-Lô Agglo

-
Par , France Bleu Cotentin

Il l'a annoncé ce vendredi 6 décembre. Fabrice Lemazurier est non seulement candidat à sa réélection à la mairie de Marigny-le-Lozon aux élections municipales de mars 2020 mais il est aussi candidat à la succession de Gilles Quinquenel à la tête de Saint-Lô Agglo.

Fabrice Lemazurier, maire de Marigny-le-Lozon, est vice-président de Saint-Lô Agglo en charge de l'aménagement du territoire.
Fabrice Lemazurier, maire de Marigny-le-Lozon, est vice-président de Saint-Lô Agglo en charge de l'aménagement du territoire. © Radio France - Lucie THUILLET

Marigny, Marigny-le-Lozon, France

Qui pour présider Saint-Lô Agglo ? Gilles Quinquenel a surpris tout le monde en annonçant le 23 septembre 2019, qu'il ne serait pas candidat à sa succession aux prochaines élections municipales et communautaires des 15 et 22 mars 2020. Il ne se représente pas à la présidence de l'agglomération où il avait été élu en 2014 face à François Brière le maire de Saint-Lô. 

Alors, une fois la surprise passée, qui pour lui succéder ? Un premier candidat s'est déclaré ce vendredi 6 décembre : Fabrice Lemazurier, le maire de Marigny-le-Lozon.

Fabrice Lemazurier, 43 ans, est conseiller municipal depuis 2005, maire de Marigny depuis 2014 et il est aussi depuis deux ans, vice-président  à l'agglomération en charge de l'aménagement du territoire. S'il est réélu à la mairie, il sera donc candidat à la succession de Gilles Quinquenel. Il se présente sans étiquette. 

Fabrice Lemazurier : "Je veux être le candidat de toutes les communes et les communes rurales en font partie"

Pas d'autres candidats déclarés

D'autres noms circulent mais pas de candidatures officielles pour le moment. "On a tous été surpris par la décision de Gilles Quinquenel et depuis, c'est un sujet assez tabou entre nous. Il y a une forme d'autocensure d'autant qu'on a encore la tête dans le guidon", confie Laurent Pien. Le maire de Condé-sur-Vire estime qu'il est encore trop tôt pour se prononcer.

Trop tôt aussi pour Francois Brière. Le maire de Saint-Lô donnera "une orientation" sur ses intentions début 2020, sachant que la présidence de l'agglomération l'obligerait à choisir entre ses différents mandats.

Même chose pour le député Philippe Gosselin qui a déclaré à la presse locale, il y a quelques semaines, qu'il  n'excluait pas l'hypothèse d'être candidat même si la probabilité était faible. 

En tout cas, si la question ne se posait pas il y a encore deux mois et demi, elle est désormais dans toutes les têtes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu