Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le maire de Metz Dominique Gros surveille le stationnement "comme le lait sur le feu"

mardi 3 avril 2018 à 12:28 Par Antoine Barège, France Bleu Lorraine Nord

Invité de France Bleu Lorraine ce mardi matin, le maire socialiste de Metz Dominique Gros a défendu son bilan alors qu'il fête ses dix ans à l'hôtel de ville. Il a notamment abordé l'épineuse question du stationnement à Metz qui a été privatisé. Un dossier qu'il "surveille comme le lait sur le feu"

Dominique Gros était l'invité de France Bleu Lorraine ce mardi
Dominique Gros était l'invité de France Bleu Lorraine ce mardi © Radio France - Antoine Barège

Metz, France

Pour ses dix ans à la mairie de Metz, Dominique Gros organise en ce moment dix réunions publiques, dans dix quartiers, sur dix thèmes. Il était ce mardi matin en direct sur France Bleu Lorraine pour faire le tour des dossiers : fiertés, déceptions, grève SNCF, stationnement, succession. 

Grève des cheminots : "une grève violente"

Dominique Gros se dit "intéressé" par cette grève perlée à la SNCF qui a débuté ce lundi à 19h. "C'est une grève violente parce la méthode employée pour régler le problème SNCF est violente". Pour le maire de Metz "on ne procède pas comme ça, en expliquant que soit on fait des ordonnances, soit on fait un vote la semaine prochaine, c'est une affaire trop importante dans nos vies à nous". Dominique Gros réclame "des délais et des explications" . Il estime qu'au delà des intérêts catégoriels, "il y a de la souffrance des cheminots". L'élu socialiste pense néanmoins qu'il faut "réformer la SNCF"

Sa plus grande fierté: le Mettis

C'est le système de transport en commun à Metz, le réseau le Met' et le Mettis dont il a été à l'origine. Grâce notamment au Mettis "les Messins se sentent de plus en plus fiers d'être messins et ils le disent. On a besoin de se dire qu'on a été bons"

Sa plus grande déception: Metz Métropole

C'est la Métropole : "On n'a pas la taille qu'on devrait avoir". Pour Dominique Gros, Metz Métropole "aurait dû aller jusqu'à Amnéville ou Hagondange". Le maire de Metz par ailleurs vice-président de Metz Métropole est très critique :"on est encore des gamins en ce qui concerne l'organisation qu'on devrait avoir, par rapport au territoire de la vie des gens c'est à dire environ 350.000 habitants"

Promesses électorales : au "top" sur les crèches

En 2014 lors de sa campagne, Dominique Gros s'était engagé sur dix propositions. Aujourd'hui le compte n'y est pas forcément. 

- Sur les 200 places de plus en crèche : "je considère que là on est au top"

- Sur les 600 logements en plus par an avec un prix modéré (2.000€ le m²) : "on est autour de 500 logements et il n'y aucun projet qui ne comporte pas 30% de logements sociaux, c'était ma règle et elle est appliquée". 

- Sur la ligne fluviale entre l'université du Saulcy et Ars-sur-Moselle? "ça c'est raté, c'est trop coûteux, quelqu'un nous a fait la proposition mais c'était trop cher". 

- Metz inscrit au patrimoine mondial de l'humanité : "on y travaille, on marche comme pour aller à Saint-Jacques-de-Compostelle parce qu'avec cette idée d'être au patrimoine mondial de l'Unesco, les Messins prennent conscience de la beauté de leur ville"

Le stationnement: il y aura "des aménagements"

C'est un dossier très sensible à Metz, Streeteo société privée est désormais en charge du stationnement à Metz mais selon Dominique Gros "_il n'y a pas plus de PV avec Streeteo_, il y a moins de voitures en ville mais c'est parce qu'il y en a plus dans les garages, beaucoup de gens ont retrouvé le chemin de leur propre garage !" Les agents de Streeteo sont pourtant très présents à Metz "je donnerais les chiffres très bientôt" dit Dominique Gros qui promet "des aménagements". Pour le maire, "la politique n'est pas parfaite, on fait des choses intéressantes mais on ne veut pas que les voitures s'installent"

Streeteo surveillé "comme le lait sur le feu"

La société qui gère le stationnement payant à Metz est au coeur d'un scandale à Paris. Streeteo est notamment accusé d’avoir réalisé des milliers de contrôles fictifs. Dominique Gros a reçu le PDG de Streeteo la semaine dernière : "Je peux vous dire que je surveille ça comme le lait sur le feu, il n'y a rien d'illégal qui s'est passé à Metz" rassure le maire socialiste. Un dossier sensible "je m'occupe beaucoup de ça"

Le camp de migrants de Blida

"Je fais tout pour qu'il ne rouvre pas", Dominique Gros est en discussion avec le préfet de Moselle Didier Martin "je ne désespère pas qu'il n'ouvre pas cette année"

Sa succession, Béatrice Agamennone "je l'aime bien"

A 75 ans, Dominique Gros ne repartira pas pour un nouveau mandat. Il a semble t-il déjà choisi son successeur mais il affirme "qu'on ne désigne pas son successeur parce que c'est prétentieux, c'est une faute d'orgueil" malgré tout, Dominique Gros pense que "l'équipe devrait pouvoir se succéder". Quant on lui parle de Béatrice Agamennone son adjointe aux espaces verts et réfèrente d'En Marche en Moselle "c'est une très très bonne adjointe et effectivement je l'aime bien"