Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le maire de Mèze fait appel de l'annulation des élections devant le Conseil d'État

-
Par , France Bleu Hérault

Henri Fricou a décidé de saisir le Conseil d'État après l'annulation des élections municipales qu'il avait remportées en juin dernier avec 102 voix d'avance sur son principal adversaire. Le Conseil d'État a six mois pour trancher.

C'est à présent au conseil d'Etat de trancher sur les municipales à Mèze
C'est à présent au conseil d'Etat de trancher sur les municipales à Mèze © Maxppp - Sébastien Muylaert

Après avoir consulté ses colistiers, le maire de Mèze, Henri Fricou a décidé de saisir le Conseil d'État pour contester l'annulation des élections municipales décidée en début de semaine par le tribunal administratif de Montpellier. Henri Fricou avait été réélu maire en juin dernier pour un quatrième mandat avec 102 voix d'avance sur son principal adversaire, son ancien adjoint Thierry Baeza. La justice administrative a estimé que le tract diffusé deux jours avant le deuxième tour par le maire sortant avait pu nuire à la sincérité du scrutin, son adversaire n'ayant pas pu y répondre.

"Si il avait vraiment voulu, il aurait pu répondre au tract"

Ce que conteste le maire sortant. "Il n'y avait rien de nouveau dans ce tract et il n'était absolument pas diffamatoire. D'autre part, si mon adversaire avait voulu y répondre, il pouvait le faire. On a distribué le tract du jeudi matin au vendredi 13 heures. Il a répondu le vendredi après midi par le biais d'une vidéo sur les réseaux, disant qu'il ne pouvait pas y répondre. Mais s'il avait vraiment voulu y répondre, il pouvait  faire des photocopies et distribuer des tracts dans la ville. D'ordinaire (en dehors de la crise sanitaire) on fait bien des réunions publiques jusqu'au vendredi minuit !

Henri Fricou, le maire de Mèze

Henri Fricou pourra rester maire jusqu'à ce que le Conseil d'État examine ce recours, lequel a six mois pour statuer. Si l'annulation des élections est confirmée, un nouveau scrutin sera organisé dans les trois mois.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess