Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le maire de Montpellier écrit au ministre de l'intérieur pour réclamer des policiers supplémentaires

-
Par , France Bleu Hérault

Le maire de Montpellier vient d'envoyer un courrier au ministre de l'Intérieur pour lui faire part de son inquiétude sur la sécurité et réclamer des policiers supplémentaires.

Michaël Delafosse (illustration)
Michaël Delafosse (illustration) © Maxppp - MICHAEL ESDOURRUBAILH

Face à la hausse de l’insécurité dans la Métropole de Montpellier, Michaël Delafosse, Maire de Montpellier et Président de Montpellier Méditerranée Métropole écrit au Ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, pour lui demander des moyens de police supplémentaires. 

Dans ce courrier le maire de Montpellier explique : "Nous nous permettons de vous alerter sur la dégradation sécuritaire touchant la Métropole Montpellier Méditerranée, et plus particulièrement sa ville-centre Montpellier qui _nous préoccupe de jour en jour_."

Ce courrier a été cosigné par huit parlementaires de l’Hérault qui soutiennent la démarche. Michaël Delafosse insiste notamment sur la faiblesse des effectifs de la Police nationale inchangés depuis 2014 qui sont « nettement insuffisants au regard de l’accroissement de la population sans précédent et sans équivalent de Montpellier ». 

Nous avons besoin de sentir que l'Etat est à nos côtés

« Nous avons pris l’engagement de créer une brigade des transports et une brigade du logement social. Dès les premières semaines, nous nous sommes engagés dans une démarche de coopération inédite entre les différentes forces qui agissent pour la sécurité des Montpelliéraines et des Montpelliérains. Aujourd’hui, plus que jamais, nous avons besoin de sentir que l’Etat est à nos côtés avec des moyens supplémentaires pour assurer la police de la sécurité du quotidien. » 

Dans son courrier, Michaël Delafosse précise : "Notre police municipale n’entend pas être une unité supplétive de la police nationale" Et rappelle quelques chiffres importants "Il faut que vous sachiez que la délinquance dite « générale » a augmenté de plus de 6% en 2019 par rapport à l’année 2018 et la délinquance dite de « proximité » -à savoir les vols dans la rue et dans le tramway, les cambriolages – a progressé elle de plus de 7% par rapport à 2018".

Le courrier envoyé au ministre de l'Intérieur
Le courrier envoyé au ministre de l'Intérieur - capture
La suite du courrier envoyé au ministre de l'Intérieur
La suite du courrier envoyé au ministre de l'Intérieur - capture
Choix de la station

À venir dansDanssecondess