Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le maire de Pontarlier est candidat à sa propre succession pour les élections municipales

-
Par , France Bleu Besançon

Le maire de Pontarlier, Patrick Genre, est candidat à sa propre succession pour les élections municipales de 2020. Il l'a annoncé ce mercredi après-midi.

Patrick Genre a annoncé sa décision ce mercredi après-midi.
Patrick Genre a annoncé sa décision ce mercredi après-midi. © Radio France - David Malle

Pontarlier, France

Le maire de Pontarlier veut rempiler! Patrick Genre est candidat pour les élections municipales de 2020 et brigue donc un nouveau mandat pour ce poste qu'il occupe depuis 1999. Il est aussi conseiller régional de Bourgogne Franche-Comté et président de l'Association des maires du Doubs.

Ne pas céder au jeunisme ou au dégagisme" - Patrick Genre

Comme aux précédentes élections, il se présente sans étiquette, s'affiche du centre-droit mais ne s'encarte dans aucun parti politique : "Je n'attend l'investiture de personne" explique Patrick Genre, qui ajoute "Je ne veux pas renoncer à cause de l'effet de mode qui serait du jeunisme et du dégagisme. Le seul juge de paix, ce sera les électeurs."

Sa dernière campagne

Patrick Genre, 57 ans, annonce que ce sera son dernier mandat, s'il est réélu. Mais qu'il entre en campagne comme au premier jour : "Je repars comme si c'était la première fois, car ce mandat 2014-2020 a été le plus usant, le plus fatigant avec une attaque en règle contre les collectivités locales". Il a annoncé sa candidature seul et confie qu'il renouvellera sa liste à 30 ou 50 % pour ces prochaines élections.

Son seul regret? L'abandon du projet de centre nautique.

Un autre candidat déclaré, dans son équipe

Pour l'instant, un autre candidat est déclaré à Pontarlier : Pierre Simon, investi par La République En Marche. Un élu de son équipe avec qui il s'entend très bien. S'il n'est pas élu, Patrick Genre affirme qu'il restera conseiller municipal d'opposition. S'il est élu, il confie qu'il aura au bout de son mandat et refuse "le fait du prince" de nommer un successeur avant la fin.