Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Le maire de Saint-Étienne demande l'annulation de la Fête des Lumières à Lyon ce week-end

jeudi 6 décembre 2018 à 18:37 Par Yves Renaud, France Bleu Saint-Étienne Loire

Pour Gaël Perdriau, maire de Saint-Étienne, cette Fête des lumières représente un risque à la fois pour la ville de Lyon, mais aussi pour les autres villes de la région.

La fête des lumières va mobiliser les forces de police au détriment des villes
La fête des lumières va mobiliser les forces de police au détriment des villes © Maxppp - -

Saint-Étienne, France

Après les violences de ce jeudi dans sa ville, le maire de Saint-Étienne est en colère. Selon lui, l'État est incapable de protéger la population, malgré la  mobilisation des policiers, mais qui constatent au final qu’ils ne sont pas en capacité de protéger la population. 

Il en appelle donc à l'État, mais aussi à la ville voisine, Lyon 

"Je demande l’État, de faire en sorte que ma ville soit protégée, que les habitants soient protégés, et j’en appelle au ministre de l’Intérieur. Un certain nombre de forces, de renforts de CRS seront positionnés ce week-end  à Lyon pour la Fête des lumières. Moi je dis que c’est une erreur de venir retirer des forces policières de villes comme Saint-Etienne pour aller surveiller une Fête des Lumières. Je pense même que la ville de Lyon se met en danger en maintenant cette manifestation. Je demande donc l’annulation de la Fête des Lumières." 

Gaël Predriau , le maire de Saint-Étienne

Contactée dans l'après-midi, la préfecture du Rhône répond que cette question n'est pas à l'ordre du jour. Le groupe Divers gauche à la mairie de Saint-Étienne acquiesce. Les élus municipaux Nadia Semache et André Friedenberg ont signé un communiqué allant dans le même sens. "Saint-Étienne doit pouvoir bénéficier d'un renforcement de la présence policière au regard des événements qui viennent de se dérouler. Dans ces circonstances, nous attirons l’attention sur la nécessité d’annuler la Fête des lumières à Lyon afin de libérer des effectifs dont nous manquons cruellement pour garantir pleinement la sécurité de nos concitoyens."